Kinshasa : la BRACONGO et le gouvernement provincial s’allient pour lutter contre la délinquance juvénile via le projet « Bilenge Ya Lokumu, Tia na se »

Les Brasseries Rafraîchissantes du Congo (Bracongo) et le gouvernement provincial de Kinshasa ont signé un partenariat visant à lutter contre le phénomène  « Kuluna », ces jeunes impliqués dans la délinquance urbaine. La cérémonie a eu lieu, le mardi 12 décembre 2023 à la clé des châteaux dans la commune de la Gombe.

Le projet nommé « Bilenge Ya Lokumu, Tia na se » permettra à près 500 jeunes de six à se reconvertir dans la vente ambulante de boissons gazéifiées Bracongo.Concrètement, les jeunes bénéficieront d’équipements comme des glacières, des chariots, des t-shirts à l’effigie de la marque ainsi que trois casiers de boissons par jour à vendre. 

 Kinshasa : la BRACONGO et le gouvernement provincial s'allient pour lutter contre la délinquance juvénile via le projet « Bilenge Ya Lokumu, Tia na se » Mbote

Cette initiative constitue une réponse sociale au problème de la délinquance juvénile qui prend de l’ampleur dans la capitale ces dernières années. Elle vise à donner une occupation saine aux jeunes impliqués dans des activités illégales et à améliorer leurs conditions de vie.  

De son côté, la Bracongo entend jouer pleinement son rôle sociétal au-delà de ses activités de production et de vente. Son directeur général Emmanuel Médard a souligné la volonté de l’entreprise de « tendre la main » à ces jeunes et de leur « proposer un avenir ».

« C’est un projet ambitieux, qui nous rend très fiers et qui, encore une fois, va au-delà de notre rôle pur et simple de fabriquant et de vendeur des boissons, qui dépasse cette dimension, et qui veut inscrire encore un peu plus la BRACONGO dans cette dimension citoyenne et sociale que nous avons ici à Kinshasa et au sein de la République. Ces jeunes de la rue parfois veulent s’occuper mais les gens les négligent un tout petit peu, les pointent du doigt. Nous, nous avons décidé de dire NON, nous allons leur tendre la main, essayer de leur proposer un avenir et de les sortir de là où ils sont », a expliqué le DG Emmanuel Médard.

Pour le gouvernement provincial, représenté par le ministre de l’Intérieur Gratien Tsakala, la lutte contre la délinquance juvénile est une priorité. Il a également souligné l’importance de la réinsertion sociale des jeunes concernés.

« Mars 2023 a consacré notre nomination en qualité de ministre provincial de l’intérieur, sécurité et justice. Et nous avons rapidement identifié la délinquance juvénile, caractérisée par le phénomène Kuluna, comme l’un des piliers de notre action, et compris qu’il fallait en plus d’une action coercitive sur le terrain avec les différents services de sécurité, envisager une approche sociale, ce qui a donné naissance, en son temps, à la campagne que nous avons appelé Machette, Kinshasa eboyi Kuluna, qui a donné aujourd’hui naissance à sa petite sœur, Bilenga ya Lokumu », s’est-il exprimé. 

Ce partenariat public-privé est donc prometteur pour enrayer le phénomène des « Kuluna » et donner une chance aux centaines de jeunes vulnérables qu’il touchait jusqu’alors.

D’après le chronogramme établi, la cérémonie de lancement du projet et remise du matériel à ces jeunes aura le 23 décembre courant. Et un jour plus tard, le 24 décembre, ce sera le début effectif de la vente par la première cohorte de 120 jeunes.

Cette réinsertion se fera progressivement. Dans un premier temps, les Brasseries rafraichissantes du Congo vont lancer ces jeunes dans 6 communes déjà opérationnelles de Kinshasa, à savoir : Ndjili, Kalamu, Kintambo, Gombe, Ngaliema et Lemba.  

author avatar
Christian Mampuya
Journaliste chez Mbote.cd

Articles similaires

Culture : un centre de recherche sur l’art contemporai...

La résidence de l'artiste plasticien défunt Alfred Liyolo, située dans la commune de Mont-Ngafula à Kinshasa, va bientôt être transformée en premier musée privé d'art contemporain congolais. C'est ce...

Shay enflamme l’Olympia de Paris, 54 ans après le conc...

C'est un moment chargé d'histoire que Shay a vécu le 29 mars 2024 à Paris. La jeune artiste a en effet foulé pour la première fois les planches du mythique Olympia, 54 ans après que son grand-père, l...

Construction de Kinshasa Arena : les travaux évoluent

Les travaux de construction de la salle de spectacle Kinshasa Arena, se poursuivent. Cette salle de spectacle en construction à côté du Stade des Martyrs, est attendue par les amoureux de grands é...

Partager la publication

RDC : La Bracongo lance une nouvelle campagne publicitaire pour célébrer le 13ème anniversaire de la...

Pour célébrer la 13ème année d’existence de la bière Nkoyi, la BRACONGO (Brasserie du Congo) a lancé, au cours d’une conférence de presse,animée le mercredi 14 juin 2023, dans la capitale RD-Congolai...

Boxe : Junior Makabu signe un partenariat avec la Bracongo

Le Mariage est scellé entre la Bracongo et le champion du monde WBC dans la catégorie poids lourds-légers, Junior Ilunga Makabu. Le pugiliste congolais a signé ce lundi 21 Novembre à la clé de...

Procès Alesh-Bracongo: L’artiste va en action en prise à partie à la Cour de cassation contre ...

L'artiste musicien Alain Shirwisa alias Alesh a perdu son procès contre la Bracongo. Décision rendue public par le Tribunal de commerce de Kinshasa/Matete. Cette décision a été contestée par la pa...

30 juin: Ferre Gola en concert live Facebook sur la page Nkoyi Bracongo

À l'occasion de la 61e fête de l'indépendance de la RDC, le 30 juin 2021, la Brasserie du Congo (Bracongo) annonce Ferre Gola en concert live streaming sur sa page Facebook Nkoyi Bracongo. Par cet...
Application Mbote pour android Disponible sur Google Play