Justice : le Procureur de la CPI annonce l’examen préliminaire des crimes commis par les groupes armés en RDC

- Advertisement -

Le Procureur de la Cour pénale internationale (CPI) Karim A. A. Khan a annoncé , ce jeudi 14 juin, qu’il allait procéder à un examen préliminaire concernant des crimes présumés des « forces et groupes armés » dans la province du Nord-Kivu, dans l’est de la RDC.

Cette décision intervient après qu’il ait notifié le président de la Cour pénale internationale (CPI), le deuxième renvoi déposé par le gouvernement congolais sur les « crimes présumés » commis dans l’est de la RDC, notamment par les rebelles du M23 et l’armée rwandaise, du 1ᵉʳ janvier 2022 à ce jour.

« En ce qui concerne les prochaines étapes, j’ai l’intention de procéder instamment à un examen préliminaire afin d’évaluer, à titre préliminaire, si les deux situations renvoyées par le gouvernement de la RDC sont suffisamment liées pour constituer une seule et même situation », a-t-il déclaré jeudi 15 juin 2023.

Il a précisé que le deuxième renvoi du gouvernement congolais est accompagné de documents supplémentaires et demande à son bureau d’enquêter sur des forces et des groupes armés particuliers qui seraient responsables de crimes relevant du Statut de Rome commis au Nord-Kivu.

« Dans ce contexte, mon bureau a informé les autorités de la RDC que la portée juridictionnelle du renvoi s’apprécie conformément aux principes énoncés dans le Statut de Rome. En conséquence, tous les crimes allégués commis dans le cadre de la situation par toute personne, indépendamment de son affiliation ou de sa nationalité, seront analysés », a-t-il indiqué.

Réagissant à cette annonce, le porte-parole du Gouvernement de la RDC a déclaré qu’ « aux côtés du front militaire, diplomatique, médiatique et économique, le front judiciaire est aussi en marche pour poursuivre tous les auteurs des crimes et d’autres exactions sur nos populations. La justice permettra d’éviter la répétitive des activités barbares des groupes armés et leurs complices ».

Rappelons que, le procureur de la CPI a récemment effectué une visite dans l’Est de la RDC où les exactions ont été commises. Son institution et l’Etat congolais avait signé un accord juridique avec les autorités congolaises pour mettre fin à l’impunité.

author avatar
Christian Mampuya
Journaliste chez Mbote.cd

Articles similaires

#RDC : La société civile dénonce un raket géant : le trafic ...

La société civile de la région de Masisi en République Démocratique du Congo (RDC) alerte sur une nouvelle vague de pillage des ressources minières congolaises par le mouvement rebelle M23. Selon ...

Namibie: les présidents congolais Tshisekedi et Kabila prése...

Le président de la République Démocratique du Congo Félix Tshisekedi s'est rendu ce jour à Windhoek, la capitale de la Namibie, pour assister aux obsèques nationales de feu le président Hage Geingob,...

RDC :Le Premier ministre Lukonde Sama vient de déposer sa dé...

Le Premier ministre congolais Jean-Michel Sama Lukonde a déposé sa démission ce mercredi auprès du président Félix Tshisekedi. Il était à la tête du gouvernement depuis février 2021. Cette démissi...

Partager la publication

#RDC : La société civile dénonce un raket géant : le trafic minier du M23 vers le Rwanda

La société civile de la région de Masisi en République Démocratique du Congo (RDC) alerte sur une nouvelle vague de pillage des ressources minières congolaises par le mouvement rebelle M23. Selon ...

Felix Tshisekedi dément avoir reçu le M23 à Kinshasa lors de son accession au pouvoir

Tshisekedi nie tout contact avec le M23 et critique son ancien ministre S'exprimant devant la presse congolaise ce jeudi, le président Félix Tshisekedi a fermement nié entretenir des contacts avec...

Les Nations Unies sanctionnent trois chefs de groupes armés en RDC, dont le porte-parole du M23

L'ONU vient d'annoncer des sanctions ciblées à l'encontre de trois responsables de groupes armés actifs dans l'est de la République démocratique du Congo. Willy Ngoma, porte-parole du M23, fait dé...

Tension maximale entre Kigali et Kinshasa : Les avions congolais dans le viseur du Rwanda, un pas de...

Kigali, 2023 - Alors que les tensions sont vives dans l'est de la République démocratique du Congo, le Rwanda a publié un communiqué pour dénoncer les violations répétées de son espace aérien par des...