Niska s’élève contre le sort tragique des populations du Nord-Kivu

Ému par le sort des populations civiles du Nord-Kivu, en proie aux violences des rebelles du M23 depuis plus d’une décennie, le rappeur français d’origine congolaise Niska a pris la parole pour dénoncer cette tragédie humanitaire.

S’adressant à ses millions de followers sur les réseaux sociaux, Niska a exprimé son indignation face à ces massacres qui touchent « les civils sans défense » de cette région de l’est de la RDC. « Encore des civils sans défense qui meurent. Des enfants, des femmes, des hommes, qui ne comptent pas pour nos gouvernements », a-t-il écrit.

Au-delà du Nord-Kivu, le rappeur a également tenu à étendre sa compassion à « tous les opprimés », citant en exemple les Ouïghours. « On prie pour les morts et les vivants de Rafah, comme pour tous les opprimés, au Nord-Kivu, chez les Ouïghours et ailleurs », a-t-il ajouté.

Cette prise de position forte illustre l’émotion et le sentiment d’impuissance qui gagnent une partie de l’opinion publique face à l’incapacité des autorités congolaises et de la communauté internationale à mettre un terme à ces violences meurtrières.

Depuis plus d’une décennie, les populations du Nord-Kivu sont livrées aux exactions des rebelles du M23, soutenus par le Rwanda. Selon les chiffres des organisations humanitaires, ce sont plus d’un million de civils qui ont perdu la vie dans cette tragédie.

Malgré les nombreuses dénonciations, aucune mesure concrète n’a été prise pour protéger ces populations. Face à cet abandon, la voix de Niska s’élève pour rappeler que « ces civils sans défense ne comptent pas pour nos gouvernements ».

Un cri du cœur qui résonne comme un appel à l’action pour que cesse enfin ce drame humanitaire au Nord-Kivu. La mobilisation d’artistes engagés comme Niska peut contribuer à maintenir la pression sur les décideurs politiques, afin qu’ils assument leurs responsabilités pour mettre fin à cette tragédie.

  • Thematique :
  • M23

Articles similaires

Le Sénégal veut « africaniser » les symboles de sa justice h...

Le Sénégal souhaite revoir les symboles de sa justice, encore largement marquée par l'héritage colonial français, afin de les rendre plus représentatifs de la culture et des traditions africaines. ...

Nick Cannon justifie son assurance des testicules à 10 milli...

La nouvelle a de quoi surprendre : l'animateur de télévision américain Nick Cannon, connu pour être le père de 12 enfants, a décidé d'assurer ses testicules pour la somme colossale de 10 millions de ...

Victoire surprise pour Dadju face à Wati-B en justice

C'est un dénouement inattendu dans le long bras de fer judiciaire qui opposait le chanteur Dadju à son ancien label Wati-B. Après plusieurs années de procédure, la cour d'appel a finalement tranché e...

Partager la publication

Hamza apporte son soutien aux victimes des massacres dans l’Est de la RDC

Depuis plus de 20 ans, le peuple de l'Est de la République Démocratique du Congo vit dans la terreur, victime des violences perpétrées par les rebelles du M23, financés par le Rwanda. Un conflit qui ...

Liberation des 15 joueurs arrêtés par le M23

Bonne nouvelle en RDC, 15 des 18 joueurs de l'AS 11 Vedettes interceptés par le M23 la semaine dernière ont été libérés. Arrêtés à Kitshanga alors qu'ils se rendaient à un match, ils ont foulé le...

Augustin Kabuya : « Joseph Kabila a fui le pays. Il est sorti en catimini car c’est lui qui es...

Lors d'une réunion politique ce samedi 30 mars 2024, Augustin Kabuya, le secrétaire général de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), a affirmé que l'ancien président Joseph Kabila a...

#RDC : La société civile dénonce un raket géant : le trafic minier du M23 vers le Rwanda

La société civile de la région de Masisi en République Démocratique du Congo (RDC) alerte sur une nouvelle vague de pillage des ressources minières congolaises par le mouvement rebelle M23. Selon ...
Application Mbote pour android Disponible sur Google Play