Emmanuel Macron à Kinshasa : « J’ai été très clair sur la condamnation du M23 et de ceux qui le soutiennent »

Le président français Emmanuel Macron s’est récemment rendu à Kinshasa pour une rencontre avec son homologue congolais Félix Tshisekedi. Au cours de leur entretien, les deux dirigeants ont discuté des relations bilatérales entre la France et la République démocratique du Congo, ainsi que des questions régionales et internationales.

Lors d’une conférence de presse commune, Emmanuel Macron a exprimé sa position ferme sur le groupe rebelle M23, qui sévit dans l’est de la RDC. Il a déclaré : « J’ai été très clair sur la condamnation du M23 et de ceux qui le soutiennent. Nous dénonçons, nous condamnons. Il y a un processus qui avance. Je préfère faire confiance et s’il ne le respectent pas, il doit y avoir des sanctions. »

Le M23 est un groupe rebelle qui a été formé en 2012 et qui a mené une série d’attaques contre les forces armées congolaises et les civils dans la région de l’est de la RDC. Le groupe a été accusé de commettre des atrocités et des violations des droits de l’homme, notamment le recrutement d’enfants soldats.

Le président Tshisekedi a également exprimé sa gratitude envers la France pour son soutien à la RDC. « La France est un partenaire important pour nous », a-t-il déclaré. « Nous sommes reconnaissants pour votre appui dans la lutte contre le terrorisme et pour votre soutien à notre programme de réformes. »

La visite d’Emmanuel Macron en RDC est considérée comme un signe de l’importance croissante des relations entre la France et l’Afrique. La France est le deuxième investisseur étranger en RDC, après la Chine, et les deux pays ont des liens étroits dans les domaines de l’éducation, de la santé et de l’énergie.

En fin de compte, la rencontre entre les présidents Macron et Tshisekedi a renforcé les liens entre la France et la RDC, tout en mettant en évidence l’engagement des deux pays dans la lutte contre les groupes rebelles et les violations des droits de l’homme dans la région de l’est de la RDC.

Articles similaires

Koffi Olomide attendu au CSAC ce vendredi

La star de la rumba Koffi Olomide devra s'expliquer. Le chanteur a été convoqué par le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel et de la Communication (CSAC) ce vendredi 12 juillet à Kinshasa. Dans le c...

Gradur appelle à « faire barrage contre le RN »: « N’o...

À la veille du deuxième tour des élections législatives, Gradur a lancé un appel au vote sur ses réseaux sociaux. Le rappeur a publié un message clair sur Instagram ce samedi: "N'oublions pas d'aller...

Tiakola appelle à voter contre l’extrême-droite avant ...

À l'approche du second tour des élections législatives, l'artiste musicien Tiakola a publiquement appelé à voter contre le Rassemblement National, emmené par Jordan Bardella. Sur son compte Instag...

Partager la publication

Le bulletin de paie d’Emmanuel Macron dévoilé sur les réseaux sociaux

Le journal Libération a publié il y a quelques jours, le bulletin de paie du président de la République Emmanuel Macron pour le mois de janvier 2024. C'est une première, alors que son montant de rému...

Fally Ipupa, Emmanuel Macron, Didier Deschamps, Eden Hazards et plusieurs célébrité sur terrain pour...

Ce mercredi après-midi à Plaisir, le Variétés Club de France dispute sa 2486ème rencontre de son histoire. Au programme: un match de charité qui opposera une sélection menée par le journaliste Jacque...

Koffi Olomide accuse Emmanuel Macron d’avoir annulé son concert

Lors d'une récente interview accordée à l'émission "Face à Mannher" sur YouTube il y a quelques heures, Koffi Olomide a fait des déclarations chocs à l'encontre du président français Emmanuel Macron....

Voici ce que Fally Ipupa aurait exigé pour accompagner Emmanuel Macron à Kinshasa

Au mois de Mars dernier, Emmanuel Macron a foulé pour la première fois ses pieds à Kinshasa pour une visite officielle. Le dirigeant français a été accompagné par Fally Ipupa. Voici donc ce qu'aurait...
Application Mbote pour android Disponible sur Google Play