10eme anniversaire de la mort de Tabu Ley : Qui est Tété, la femme immortalisée par l’artiste dans la chanson «  Adios Tété »

- Advertisement -

Georgette Mowana est indissociable de la carrière et de la vie privée de Tabu Ley Rochereau, l’une des plus grandes stars de la musique congolaise. Bien qu’elle soit peu connue du grand public, son nom résonne dans de nombreuses chansons composées par son mari, qui l’a baptisée affectueusement « Tété ». 


Née au Katanga dans une famille de la bonne société, Georgette a étudié en Belgique avant de rencontrer Ley à la fin de ses études. Ils se marient en 1961 à Kinshasa. De leur union naîtront cinq enfants.

La vie conjugale n’a cependant pas été un long fleuve tranquille. Célébrité adulée, Ley mène une vie de playboy et ses infidélités brisent souvent le cœur de Georgette. Pourtant, celle qu’on surnomme désormais « Mère Tété » lui reste fidèle malgré les rivales qui défilent.

Pour exprimer son amour mais aussi ses regrets, Ley lui dédie de nombreuses chansons qui retracent les hauts et les bas de leur relation. « Adios Tété », « Mission officielle », « Tété nakozonga » font partie des titres les plus émouvants. Le nom de « Georgette » apparaît aussi dans des tubes comme « Mireille mwana ».

Après le décès de son épouse dans les années 90, Ley continue d’honorer sa mémoire lors de ses concerts en interprétant « Adios Tété ». Cette chanson est devenue son hymne à l’amour perdu.

Grâce aux compositions de son mari, Georgette Mowana restera à jamais dans l’histoire de la rumba comme l’une des rares épouses d’artiste congolais à avoir été autant célébrée et immortalisée dans les textes. Derrière la légende Ley, ellesymbolise le sacrifice et la fidélité.

author avatar
Christian Mampuya
Journaliste chez Mbote.cd

Articles similaires

Construction de Kinshasa Arena : les travaux évoluent

Les travaux de construction de la salle de spectacle Kinshasa Arena, se poursuivent. Cette salle de spectacle en construction à côté du Stade des Martyrs, est attendue par les amoureux de grands é...

Musique : Décès de Nono Monzuluku, le précurseur des animate...

La musique congolaise est en deuil. Nono Monzuluku , pionnier du style d'animation "Atalaku", est décédé le 12 janvier à Paris à l'âge de 69 ans des suites d'un accident vasculaire cérébral. Artis...

Kinshasa : la BRACONGO et le gouvernement provincial s&rsquo...

Les Brasseries Rafraîchissantes du Congo (Bracongo) et le gouvernement provincial de Kinshasa ont signé un partenariat visant à lutter contre le phénomène  "Kuluna", ces jeunes impliqués da...

Partager la publication

2013 à 2023, 10 ans déjà que Tabu ley s’est éteint

Le 30 novembre 2023 marque le 10e anniversaire du décès de Pascal Tabuley, alias Rochereau, une icône de la musique africaine. Virtuose de la chanson, il s'était lancé dès 1950 dans la composition mu...

Tabu Ley Rochereau et Fally Ipupa, deux artistes congolais ayant inspiré la carrière musicale de Bra...

Invité récemment sur le plateau de l'émission J-1 sur Canal+, le jeune artiste congolais Bramsito a évoqué ses influences musicales. Il a notamment cité deux grands noms de la rumba congolaise: Tabu ...

Koffi Olomide : « Seigneur Tabu Ley m’a dit que j’avais transformé la musique congolaise »

Dans un podcast publié le mercredi 12 Avril dernier sur la chaîne YouTube Oui Hustle, Koffi Olomide était face au chairman Aka 500 où il s’est montré ouvert aux préoccupations du chroniqueur franco-s...

Gims et Charles Tabu reçus par Dominique Ouattara

En séjour à Abidjan depuis quelques jours, Gims a été reçu ce mercredi par la première dame Ivoirienne Dominique Ouattara. Ghandi Djuna et Charles Tabu ont été tous les deux invités par la fem...