Crise en Ukraine : « Les rapports selon lesquels les africains font l’objet d’un traitement différent seraient choquants et racistes » (Union Africaine)

Dans une déclaration publiée ce lundi 28 février 2022, l’Union Africaine a fait savoir qu’il qualifie de raciste et d’inacceptable le rapport selon lequel il aurait été interdit aux africains de traverser la frontière se trouvant du côté Ukrainien.

Le Président Macky Sall et Moussa Facki se disent préoccupés par les informations rapportées selon lesquelles les citoyens africains se trouvant du côté Ukrainien se verraient refuser le droit de traverser la frontière pour se mettre en sécurité.

Pour le président en exercice de l’Union Africaine Macky Sall et le président de la commission de cette institution Moussa Facki Manama, ce présumé mauvais traitement serait raciste et choquant.

«Les rapports selon lesquels les africains font l’objet d’un traitement différent inacceptable seraient choquants et racistes et violeraient le droit international », ont indiqué ces deux présidents africains.

Par ailleurs, ces deux présidents exhortent tous les pays à respecter le droit international et à faire preuve de la même empathie et du même soutien envers toutes les personnes qui fuient la guerre, nonobstant leur identité raciale.

Occasion pour les deux hommes au nom de l’Union Africaine de rappeler que toute personne a le droit de franchir les frontières internationales pendant un conflit ; et tout le monde devrait bénéficier des mêmes droits pour traverser la frontière en vue de se mettre à l’abri du conflit en Ukraine, quelle que soit la nationalité ou son identité raciale.

Rappelons que depuis plusieurs heures, une vidéo circule en roue libre sur les réseaux sociaux montrant un grand nombre de ressortissants africains recalés dans la frontière vers la Pologne, d’après certains observateurs ; alors que certains ressortissants Européens traversent sans être inquiétés.

Partager la publication