Kisangani : le gouvernement déploie 150 policiers suite aux affrontements meurtriers opposant Mbole et Lengola

- Advertisement -

Un escadron de 250 policiers venus de Kinshasa est arrivé mercredi à Kisangani, une ville de l’est de la République démocratique du Congo, afin de renforcer les effectifs face aux violences persistantes dans la commune de Lubunga.

Ces affrontements opposent depuis février des membres des communautés Mbole et Lengola, dans un contexte de tension liée à l’accès aux terres agricoles. Selon les autorités provinciales, plus de 500 personnes ont été tuées et 70 000 déplacées.

Le ministre provincial de l’Intérieur et de la Sécurité de la province de la Tshopo, Norbert Lokula, a salué cette arrivée qui vient combler le manque d’effectifs policiers à Kisangani et permettre une meilleure intervention dans le domaine de la sécurité.

Grâce à ces renforts, des équipes policières permanentes seront déployées sur les axes routiers menacés ainsi que dans les quartiers périphériques de Lubunga où les attaques sont fréquentes.

Malgré les efforts des autorités, les violences ne cessent de s’accentuer avec des meurtres régulièrement rapportés. Au moins 9 personnes ont été tuées en début de semaine.

À l’origine de la crise, un contrat de 20 ans signé entre la province et l’entreprise Cap Congo pour l’occupation de terres agricoles, source de tensions avec les populations locales qui dénoncent des exactions : meurtres, incendies de maisons, viols.

Dans un mémorandum au gouverneur, les habitants de Lubunga ont exprimé leur ras-le-bol et demandé l’implication personnelle du Président de la République, jugeant les autorités provinciales trop indifférentes face à leur détresse.

author avatar
Christian Mampuya
Journaliste chez Mbote.cd

Articles similaires

Tension maximale entre Kigali et Kinshasa : Les avions congo...

Kigali, 2023 - Alors que les tensions sont vives dans l'est de la République démocratique du Congo, le Rwanda a publié un communiqué pour dénoncer les violations répétées de son espace aérien par des...

#RDC: Les femmes appelées à s’habiller tout en noir po...

Le ministère du Genre en République démocratique du Congo a recommandé l'interdiction du port des pagnes pour les femmes le 8 mars de cette année à Kinshasa. C'est ce qu'a annoncé un communiqué publi...

Insécurité dans l’Est: la RDC, l’Afrique du Sud ...

Les présidents Félix Tshisekedi de la République Démocratique du Congo (RDC), Cyril Ramaphosa d'Afrique du Sud et Évariste Ndayishimiye du Burundi se sont réunis la semaine dernière pour discuter de ...

Partager la publication

Kisangani : un magistrat écope de 12 ans de prison pour arrestation arbitraire de son ex-épouse

Le professeur Jean-Claude Pandatimu Big Wanganga, enseignant à l'Université de Kisangani et juge au tribunal de commerce, a été condamné à 12 ans de prison par la Cour d'appel de la Tshopo, le jeudi ...

RDC : Attaque armée contre une station locale de la RTNC à Kisangani

La station locale de la Radiotélévision Nationale Congolaise (RTNC) dans la province de Tshopo (Kisangani) a été attaquée par des hommes armés non identifiés ce mardi 28 mars 2023. Selon les infor...

Corneille Nangaa après son enrôlement à Kisangani : « Je regarde la photo de ma carte d’électeur, je...

L’ancien président de la Commission Électorale Nationale Indépendante ( CENI), Corneille Nangaa s’est enrôlé, le samedi dernier, à Kisangani Chef-lieu de la province de la Tshopo. Après l’obtentio...

RDC : Plus de vingt présumés criminels dont 3 militaires arrêtés à Tshopo

Au total 25 présumés criminels arrêtés, ont été présentés au Vice-gouverneur de la Tshopo, le mercredi 15 Mars dernier, à Kisangani par le Commissaire Provincial de la Police Nationale Congolaise. ...