Kinshasa : Léon Nembalemba convoqué par la CSAC pour de propos « injurieux et diffamatoire »

- Advertisement -

Le Bureau du Consell Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC) a invité le député national, Leon Nembalemba de présenter ses moyens de défense suites à des propos injurieux et diffamatoires qu’il a tenu dans une chaîne de télévision de la place.

« En examinant le Rapport du Centre de Monitoring des Médias Congolais (CMMC) n° n°069/CMMC/IKB/COORDON/08/2023 du 07 août 2023, vous invite le mercredi 09 Août 2023 à 13h00 précises au Secrétariat d’instruction sis. 2° niveau de l’immeuble Likasi, place le Royal, dans la Commune de la Gombe, pour présenter vos moyens de défense conformément à l’article 62 de la Loi organique n° 11/001 du 10 janvier 2011 », peut-on lire dans cette correspondance.

La CSAC reproche à cet élu national d’avoir traiter des membres du Gouvernement et des responsables des Services de Sécurité des voleurs et auteurs de l’assassinat de Chérubin Okende.

« Il vous est reproché d’avoir débité en date du 04aout 2023 lors de son passage sur le plateau de l’émission  »ASOLOLI » de Perfect TV présentée par Madame Paulette KIMUNTU, au cours de laquelle des propos injurieux et diffamatoires ont été distillés à l’endroit des membres du Gouvernement et des responsables des Services de Sécurité, les traitant respectivement des voleurs et auteurs de l’assassinat de Chérubin OKENDE, alors que l’enquête fudiciaire devant déterminer le responsable de ce crime est en cours », renseigne ce document.

Le CSAC rappelle par ailleurs que ces propos énervent les dispositions de la loi organique portant composition attribution et fonctionnement du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication.

Il est en de même pour l’Ordonnance loi n°023/009 du 13 Mars 2023 fixant les modalités de l’exercice de la liberté de la presse, d’information et d’émission par la radio et la télévision la presse écrite ou tout autre moyen de communication en République Démocratique du Congo, 5 et 11 du Code de déontologie des journalistes en République.

En cas de refus de présenter ses moyens de défense, le patron de la chaîne de télévision Molière TV sera exposé à des sanctions, conformément à la loi.

author avatar
Christian Mampuya
Journaliste chez Mbote.cd

Articles similaires

Jean-Jacques Mamba rejoint le mouvement rebelle de Corneille...

L'ancien cadre du MLC et proche de Jean-Pierre Bemba, Jean-Jacques Mamba, vient de rallier officiellement le mouvement rebelle "Alliance du Fleuve Congo" (AFC) dirigé par Corneille Nangaa. Dans un...

Namibie: les présidents congolais Tshisekedi et Kabila prése...

Le président de la République Démocratique du Congo Félix Tshisekedi s'est rendu ce jour à Windhoek, la capitale de la Namibie, pour assister aux obsèques nationales de feu le président Hage Geingob,...

RDC :Le Premier ministre Lukonde Sama vient de déposer sa dé...

Le Premier ministre congolais Jean-Michel Sama Lukonde a déposé sa démission ce mercredi auprès du président Félix Tshisekedi. Il était à la tête du gouvernement depuis février 2021. Cette démissi...

Partager la publication

Le CSAC annonce suspension de DRCSPORT, DTV DONDJA, FJ TV et TVSCD pour avoir diffusé le match RDC ...

Suspension de chaînes pour la CAN 2023: la décision du CSAC fait débat Dans le but de permettre aux Congolais de suivre l'intégralité de la CAN 2023 via la RTNC détentrice des droits, le CSAC a su...

Élection RDC : la dynastie Nembalemba éjectée du jeu politique ?

Les élections législatives du 20 décembre 2023 à Kinshasa se sont soldées par un revers cinglant pour la famille Nembalemba qui aspirait à un rôle majeur sur la scène politique locale. Tête de lis...

Diffusion de la CAN : le CSAC prévient, y’a que la RTNC qui a le droit en RDC… et les au...

À quelques jours du début de la Coupe d'Afrique des Nations 2023 en Côte d'Ivoire, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel et de la Communication (CSAC) a tenu à réaffirmer les règles concernant la ret...

Présidentielle 2023 : Pas de face-à-face, le CSAC parie sur une émission pour chaque candidat afin d...

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC) a défini les modalités d'organisation des émissions de campagne pour l'élection présidentielle de 2023 en République démocratique d...