Élections en RDC : Après leurs échecs en 2018, Martin Fayulu, Noël Tshiani et Seth Kikuni vont retenter leur chance en décembre

L’élection présidentielle de 2023 s’annonce particulièrement compétitive en République Démocratique du Congo (RDC). En effet, plusieurs figures politiques majeures se sont déjà positionnées pour succéder à Félix Tshisekedi, dont le mandat s’achèvera l’année prochaine.

Parmi les candidats déclarés, on retrouve certains candidats malheureux de 2018. C’est le cas de Martin Fayulu, candidat battu qui conteste toujours les résultats du scrutin précédent. Il compte tenter à nouveau sa chance. Autres prétendants de retour : Noël Tshiani et Seth Kikuni. Tous espèrent avoir tiré les leçons de leur défaite et présenter une offre politique plus convaincante.

Mais leur tâche s’annonce ardue, puisqu’ils devront faire face à de redoutables concurrents. Le président sortant Félix Tshisekedi se représentera également au scrutin de décembre et pourra compter sur ses alliés de l’Union Sacrée de la Nation comme Bahati Lukwebo, Vital Kamerhe ou encore Jean-Pierre Bemba.

Moïse Katumbi ex-gouverneur du Katanga, s’impose comme un adversaire de poids avec sa machine électorale éprouvée. L’ancien Premier ministre Matata Ponyo va aussi tenter sa chance.

Radjabho Tebabho Soborabo et Theodore Ngoy, qui avaient échoué à se qualifier en 2018, reviennent dans les affaires. Mais au regard du poids politique des principaux challengers, leur marge de manœuvre s’annonce très étroite.

Cette compétition accrue promet en tout cas de donner lieu à des débats animés et de faire de ce scrutin un moment décisif pour l’avenir démocratique du grand pays d’Afrique centrale.

Candidats malheureux en 2018.

  • Noel Tshiani
  • Seth Kikuni
  • Radjabho Tebabho Soborabo
  • Theodore Ngoy
  • Martin Mafulu.
author avatar
Christian Mampuya
Journaliste chez Mbote.cd

Articles similaires

Affaire de détournement des deniers publics : les ministres ...

Dans le cadre de l'enquête ouverte pour détournement de fonds publics, le procureur général près la Cour de cassation a interdit aux ministres Nicolas Kazadi (Finances), François Rubota (Développemen...

Le procureur général de la Cour de cassation ordonne l&rsquo...

Le procureur général près la Cour de cassation a ordonné l'ouverture d'une information judiciaire à l'encontre de Mgr Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa. https://twitter.com/mbotecd/status/...

Augustin Kabuya: «Qui vous a dit que c’est le dernier ...

Les déclarations d'Augustin Kabuya, chef de cabinet de Félix Tshisekedi, ont suscité de vives réactions en RDC. Lors d'une rencontre avec des militants de l'UDPS, le parti présidentiel, Kabuya a semé...

Partager la publication

Pasteur Moïse Mbiye au Frère Patrice Ngoy Musoko : « Grâce à vous, deux générations ont partagé une ...

Le Pasteur Moïse Mbiye, une figure importante de la musique chrétienne en République Démocratique du Congo, a publié un message de remerciements chaleureux à l'attention de son mentor, le Frère Patri...

José Nzita: « Ma vidéo avec maman Guerda aulieu d’être une vidéo de bénédiction, elle est plutôt dev...

Le chantre Gospel Jose Nzita lors d’une récente émission YouTube est revenu sur sa rencontre avec maman Guerda, cette femme qui baise a tout moment les effigies de Jesus. Parlant de sa vidéo prise...

« Quitter temporairement pour effectuer un voyage de l’Europe vers l’Afrique n’est...

Dans un message posté sur Instagram, Moïse Mbiye a tenu à remercier chaleureusement le pasteur Patrice Ngoy pour s'être déplacé de l'Europe pour son concert historique du 19 mai au stade des Martyrs....

Tragédie aux États-Unis : un rappeur de 17 ans se tue accidentellement en live sur les réseaux socia...

C'est un drame qui a profondément choqué la communauté du rap aux États-Unis. Le 16 mai dernier, un rappeur de 17 ans, connu sous le nom de Rylo Huncho, s'est tué accidentellement d'une balle dans la...
Application Mbote pour android Disponible sur Google Play