2020, une année pleine d’angoisse et d’émotion

2020 a été spectaculaire en termes d’événement. Une année d’anxiété où le monde avait le visage tout mouillé, tout trempé de pleurs presqu’au fil des mois.

En effet, la terre a essuyé de cruels revers dus au coronavirus. Une maladie découverte en début de l’année 2020 à Wuhan en Chine, avant de galoper en mars dernier jusqu’à ce jour dans tous les continents. Au-delà de ces pertes en vies humaines, Covid-19 a mis l’économie des entreprises et gouvernements des nations à genoux.

Un autre fait, c’est la mort de Diego Armando Maradona. Ce footballeur international argentin a succombé des suites d’un arrêt cardiaque, le 25 novembre dernier à son domicile de Buenos-Aires, capitale d’Argentine, juste après son 60e anniversaire. Le décès d’El Pibe de Oro (Le gamin en or) avait provoqué une onde de choc d’un peu partout sur la planète.

Faits marquants en RDC

Au plan local, le procès 100 jours en avril dernier de Vital Kamerhe, directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi et consorts. Accusé de malversation financière, VK a écopé de 20 ans de prison et autres peines accessoires, le 20 juillet 2020. Une affaire inédite, car c’est pour la première fois en RDC qu’un Dircab d’un chef de l’État en exercice subisse une telle condamnation.

Une autre sujet qui a défrayé la chronique, c’est la fin de l’alliance politique entre Félix Tshisekedi et son prédécesseur Joseph Kabila. Une annonce qui est intervenue le 6 décembre dernier à l’issue de trois semaines des consultations nationales menées par le 5e président de la République avec toutes les forces vives.

Félix Tshisekedi a justifié cette rupture à cause des querelles interminables avec les pro Kabila, depuis deux ans après son accession à la magistrature suprême. À ce jour, l’avènement de la nouvelle coalition « Union sacrée de la nation » est sur toutes les lèvres au sein de la classe politique.

En répertoriant ces quelques faits majeurs, l’opinion s’est rendue compte que 2020 restera une année inoubliable, de par ses soubresauts. Comme le monde, la RDC aussi a vécu en sa manière des scénarii rocambolesques au cours de l’an 2020.

Joël BOMBALE