Werrason : « Ce n’était pas dans mes ambitions de faire la politique ».

L’artiste Werrason a révélé avoir réalisé que la carrière politique n’était pas dans ses ambitions.

De passage à l’émission Bosolo na politik, le Roi de la forêt est revenu sur son passage en politique, plus précisément lors des élections de 2018 où il avait présenté sa candidature comme député nationale dans le Bandundu et député provinciale à Kinshasa. Il avait terminé candidat malheureux dans ces élections et ses recours devant la Cour constitutionnelle n’avaient pas suffit à le réhabiliter.

« Werrason, il y a deux ou trois ans passées, avait aidé beaucoup de politiciens dans leurs campagnes, dans les affaires qu’ils devraient faire. Moi aussi j’étais arrivé à embrasser petit à petit, pas la politique, c’est-à-dire ’était une association qui était genres nous pouvons aussi adhérer, collaborer avec les partis politiques. Mais nous étions une association, À nous le Congo. Ce qui a fait que j’avais postulé. Et à la fin, on m’a retiré », a-t-il déclaré, avant de dire encore : « C’est le passé. J’avais trouvé que ce n’était pas dans mes ambitions de faire la politique ».

Ce passage semble être l’un des moments tristes de la vie de l’artiste qui envisageait de servir le pays dans l’hémicycle.