Suite blanchiment du sélectionneur marocain par la CAF : la FECOFA songe à saisir le TAS 

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a réagi vivement au blanchiment du sélectionneur marocain, Walid Regragui, par la commission d’appel de la Confédération Africaine de Football (CAF). Dans un communiqué publié hier lundi 29 janvier 2024, la FECOFA a exprimé son mécontentement et a annoncé son intention de saisir le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) pour que justice soit rendue.

La commission disciplinaire de la CAF avait initialement suspendu Walid Regragui pour quatre matchs, dont deux avec sursis, et lui avait infligé une amende de 5 000 $. Cette décision faisait suite à un incident survenu lors du match numéro 23 de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), où le capitaine de l’équipe nationale de la RDC avait eu un différend avec le sélectionneur marocain.

Cependant, la commission d’appel de la CAF a annulé cette décision, ce qui a suscité l’indignation de la FECOFA. La fédération congolaise est convaincue du bien-fondé de la sanction initiale et a décidé de porter l’affaire devant le TAS dès réception de la décision motivée de la commission d’appel.

« La Fédération Royale Marocaine de Football a interjeté appel contre cette décision et malgré les aveux circonstanciés dudit entraineur, et confirmés par les images qui ne laissent l’ombre d’aucun doute, la Commission d’appel a, contre toute attente, tout bonnement annulé la décision en date du 26 janvier 2024. Convaincue du caractère totalement injustifié de cette annulation, la Fédération Congolaise de Football association (FECOFA) annonce son intention de porter l’affaire devant le Tribunal arbitral du Sport (TAS), dès réception de la décision motivée, conformément aux dispositions en vigueur », peut-on lire dans ce communiqué de presse le secrétaire général Innocent Kimbungulu.

Le TAS, en tant qu’instance d’appel finale, aura la lourde responsabilité d’établir la véritable culpabilité dans cette affaire.Les prochains jours seront donc mouvementés dans les bureaux de la FECOFA, alors qu’ils préparent leur dossier. L’affaire sera examinée par cette instance, qui aura la responsabilité de rendre une décision finale sur cette affaire.

Walid Regragui s’excuse pour avoir retenu par force le bras de Chancel Mbemba

Dans une conférence de presse tenue hier lundi, le sélectionneur marocain Walid Regragui est revenu sur l’incident qui s’est produit entre lui et le défenseur congolais Chancel Mbemba lors du match du 21 janvier dernier. Regragui a également abordé le discours selon lequel « le Maroc est protégé ».

Le sélectionneur a abordé l’incident concernant Chancel Mbemba, expliquant que la raison de sa première suspension était liée à une altercation dans laquelle il aurait retenu le bras du joueur congolais en lui disant de le regarder. 

Regragui a admis que cela aurait dû être évité et s’est excusé pour son comportement. Il a souligné que la commission d’appel avait finalement jugé qu’il était possible pour un entraîneur d’interpeller un joueur, annulant ainsi une partie de sa suspension. Cependant, Regragui a estimé que quatre matches de suspension pour un entraîneur de l’équipe nationale du Maroc étaient excessifs.

« D’ailleurs la raison de la première suspension, pour éviter les suppositions, c’était « pourquoi tu as retenu le bras du joueur en disant : “regarde moi”.» Pour ça j’ai pris 4 matches, et heureusement la commission d’appel a décidé que c’était possible pour un coach d’interpeller un autre joueur. Mais je m’en excuse, je n’aurai pas du tout. Mais 4 matchs pour le coach du Maroc c’était trop gros. Rien ne nous perturbera. On veut jouer pour le Maroc et on veut gagner la CAN. », a déclaré le coach marocain.

Alors que, la fédération congolaise affirme ces derniers aurait tenu de propos discourtois à l’endroit de Chancel Mbemba, le marocain confirme qu’il a été sanctionné pour avoir tenu Chancel Mbemba la main.

Malgré les polémiques et les perturbations, Regragui a affirmé que rien ne détournerait son équipe de son objectif de jouer pour le Maroc et de remporter la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Le Maroc est considéré comme l’une des équipes favorites pour remporter la CAN 2023, et Regragui semble déterminé à guider son équipe vers la victoire. Les excuses présentées par le sélectionneur marocain visent à apaiser les tensions et à se concentrer sur les prochains défis à venir dans le tournoi.

Il reste maintenant à voir comment l’équipe marocaine se remettra de ces incidents et si elle parviendra à se concentrer pleinement sur ses performances sur le terrain.

author avatar
Christian Mampuya
Journaliste chez Mbote.cd

Articles similaires

Menace de suspension pour le TP Mazembe

Le TP Mazembe, l'un des clubs les plus titrés d'Afrique, fait actuellement face à la menace d'une suspension par les instances internationales de football. Selon Frédéric Kitenge Kinkumba, le secréta...

Mercato : Club Bruges courtise à nouveau l’attaquant c...

La pépite du football congolais, Jackson Muleka, pourrait faire son retour en Belgique dès la prochaine saison. Selon les informations du média belge La Capitale, le club de Club Bruges, champion de ...

Cap sur le Maroc ! Le tirage au sort des éliminatoires de la...

La route vers la CAN 2025 au Maroc s'ouvre avec un tirage au sort révélateur Le jeudi 4 juillet 2024, la Confédération africaine de football (CAF) donnera le coup d'envoi de la campagne qualificat...

Partager la publication

Cap sur le Maroc ! Le tirage au sort des éliminatoires de la CAN 2025 se dévoile en juillet

La route vers la CAN 2025 au Maroc s'ouvre avec un tirage au sort révélateur Le jeudi 4 juillet 2024, la Confédération africaine de football (CAF) donnera le coup d'envoi de la campagne qualificat...

La CAF condamne fermement l’agression d’un arbitre en RD Congo et exige des sanctions sé...

La Confédération Africaine de Football (CAF) a réagi avec fermeté suite à l'agression d'un arbitre lors d'un match de football en République Démocratique du Congo. Selon le communiqué de presse pu...

Chancel Mbemba a offert son maillot à Sadio Mané à la fin du match Sénégal-RDC

Hier soir au stade Abdoulaye Wade de Dakar, les équipes nationales du Sénégal et de la RDC se sont quittées sur un score de parité (1-1) lors de leur match amical. Au-delà du résultat nul, cette renc...

La CAN 2025 reportée à 2026 pour éviter un conflit avec la Coupe du monde des clubs

C'est un revirement de situation important pour le football africain. Alors que tout semblait prêt pour la tenue de la prochaine Coupe d'Afrique des Nations (CAN) à l'été 2025, la Confédération Afric...
Application Mbote pour android Disponible sur Google Play