Sankuru : Joseph Mukumadi destitué ce samedi, 19 sur 21 députés provinciaux ont voté pour sa déchéance

Le Gouverneur Mukumadi de la province du Sankuru destitué au cours d’une plénière ce samedi, 28 décembre 2019. On note que 19 députés sur 21 députés provinciaux ont voté pour sa déchéance .

Motif de cette destitution surprise, l’excès de colère des élus suite à l’absence, à nouveau, du chef de l’exécutif provincial à une plénière pourtant convoquée à sa demande.
« Le 21 de ce mois, [le gouverneur] sollicitait encore l’audition de son discours-programme et l’investiture de son gouvernement. La lettre nous est parvenue le 24 [décembre], le Président à Kinshasa, le vice-président de l’Assemblée a accusé réception pour fixer l’audition de son discours-programme ce samedi 28 décembre à 10 heures. Curieusement, nous sommes partis à l’Assemblée, nous sommes arrivés à 10 heures, nous avons attendu l’équipe gouvernementale  jusqu’à 13 heures, le gouverneur et son équipe ne se sont pas présentés », raconte rapporteur Joseph Alengo.
Et de poursuivre, « c’est comme ça que l’Assemblée plénière a considéré ça comme un outrage à l’Assemblée provinciale [et] l’a mis en accusation ».

« Lui-même [le gouverneur] a sollicité l’audition de son discours-programme et l’investiture de son gouvernement provincial, le 23 novembre 2019 et l’Assemblée provinciale a accepté. Le 23 [novembre], on attendait l’audition de son discours-programme, le gouverneur est allé à Kinshasa soi-disant qu’il a été invité par le Vice-Premier ministre, ministre de l’intérieur. Ils sont partis avec le Président de l’Assemblée [provinciale] », relate encore le rapporteur 

Et alors que le gouverneur Mukumadi et le Président de l’Assemblée provinciale du Sankuru sont retenus à Kinshasa, son vice-gouverneur resté sur place à Lusambo (chef-lieu) écrit au bureau de l’organe délibérant local pour solliciter une nouvelle date.
Requête reçue, la date du 28 décembre est choisie. Seulement, d’après le rapporteur Joseph Alengo, le gouverneur récidive et brille, une fois encore, par son absence.

Notons par ailleurs que, Joseph Mukumadi a démontré ses limites. Depuis son élection à la tête de ladite.

Nous y reviendrons plus tard pour avoir plus d’informations sur cette affaire

Laisser un commentaire