27.4 C
Kinshasa
jeudi, février 25, 2021
Accueil Célébrités Robinio Mundibu : "Avant les patrons des orchestres se prenaient pour des...

Robinio Mundibu : “Avant les patrons des orchestres se prenaient pour des dieux”

Dans une interview diffusée sur YouTube, l’artiste Robinio Mundibu a avancé que le phénomène combattant a permis l’émergence d’une nouvelle génération de la musique congolaise.

Pour l’artiste congolais, les leaders des grands groupes comme les Wenge, se considéraient comme tout puissant dans les années antérieures. “Avant les patrons des orchestres se prenaient pour des dieux. Comme-ci un artiste devrait coûter sa tête pour aller en Europe.”, a déclaré Mundib’s.

Avant d’ajouter: “le phénomène combattant a ramené un peu de la liberté, réorganisé les choses, aujourd’hui on a compris que les présidents des groupes ne sont pas non plus des dieux.”, a reconnu l’auteur de la chanson Misu na Misu.

Le patron du groupe Chiffre 9 n’a pas encouragé le phénomène combattant, mais l’artiste a dit s’être jamais levé contre cela, parce que les causes défendues par ces congolais de la diaspora sont nobles.

- Advertisement -
Redaction Mbote
Mbote est un site web de divertissement axé sur les tendances jeunes
- Advertisement -

A la Une

- Advertisement -

Dernière nouvelle

- Advertisement -

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :