Plusieurs vidéos s*xtape pretendues des étudiants de l’UPC font le tour des réseaux sociaux

Près d’une année après le scandale des élèves au niveau de l’enseignement primaire et secondaire qui se sont illustres par la réalisation des vidéos se*tape à Kinshasa, c’est au tour des étudiants de l’UPC d’être touchés.

La rédaction de Mbote n’a pas pu authentifier toutes les vidéos qui déferlent actuellement sur les réseaux sociaux attribuées à la future élite.

Depuis le début de la semaine, pas moins de 40 vidéos des jeunes dames sans vêtements font le tour des réseaux sociaux congolais et se partagent dans plusieurs groupes Whatsapp.

Ces vidéos que nous ne posterons pas sur nos plateformes montrent des jeunes dames que plusieurs internautes ont identifié comme des étudiantes en Médecine à l’UPC déshabillées devant leurs caméras.

Ce n’est pas la première fois que l’Université Protestante du Congo soit touchée par un scandale d’ordre se*uel. Plusieurs enseignants ont été indexés dans la pratique des points sexuellement transmissibles.