Agression d’une présumée voleuse dans un salon de coiffure à Limete : « la commune a déjà ouvert un dossier judiciaire »( Vice-bourgmestre) 

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux on y voit une jeune fille se faire violemment agresser par plusieurs personnes dans un salon de coiffure qui se situe à Limete, l’une des communes de Kinshasa.

Selon les explications qui accompagnent la vidéo, la jeune fille serait accusée d’avoir volé des perruques dans le salon. Les gérants et employés du salon auraient donc pris les choses en main en la frappant tout en filmant la scène avant de le mettre sur les réseaux sociaux. 

Cette pratique de « justice privée » a rapidement scandalisé les internautes. la commune de Limete a également réagi. Le vice-bourgmestre Isaac Mukendi a indiqué via Twitter que le dossier était désormais entre les mains de la police. 

« Constat fait à la Maison Communale : le dossier est déjà pris en charge par le Commissariat de Limete. Les 2 parties présentes avec leurs avocats, la justice fera son travail », a-t-il écrit. 

Le commissariat de Limete a ouvert une enquête pour faire la lumière sur les faits. Les agresseurs risquent des poursuites pour voies de fait. 

La commune promet également de descendre sur place pour sécuriser les lieux et entendre les deux parties. 

« À la suite d’une vidéo montrant un cas de justice privée dans un salon de coiffure à Limete, la Commune a déjà ouvert un dossier judiciaire. Les interpellations suivront et toutes les responsabilités seront établies, y compris une descente sur les lieux du salon », a rassuré Isaac Mukendi. 

L’instruction devra déterminer si des vols ont effectivement été commis et dans quelles conditions la jeune fille a été passée à tabac de la sorte. Un événement qui soulève des questions sur la brutalité employée dans certains commerces en cas de présumés vols.

author avatar
Christian Mampuya
Journaliste chez Mbote.cd

Articles similaires

Moïse Mbiye : « Tu ne peux pas te lever et dire que tu es co...

Deux jours après les attaques des rebelles du M23 à Goma ayant fait près de 40 morts dans le camp de déplacés de Mugungu, le pasteur Moïse Mbiye a réagi via Instagram. Ambassadeur du FONAREV, il a...

Kenya Airways suspend ses vols vers Kinshasa

Kenya Airways, la compagnie aérienne nationale du Kenya, a annoncé la suspension de ses vols à destination de Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo, à partir du 30 avril 2024. ...

Le procureur général de la Cour de cassation ordonne l&rsquo...

Le procureur général près la Cour de cassation a ordonné l'ouverture d'une information judiciaire à l'encontre de Mgr Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa. https://twitter.com/mbotecd/status/...

Partager la publication

Application Mbote pour android Disponible sur Google Play