Brésil : Un jeune congolais battu à mort à Rio de Janeiro

- Advertisement -

Moïse Kabagambe, un sujet congolais installé au Brésil, a été tué sauvagement sur une plage à Rio de Janeiro, le 24 janvier 2022.

D’après les témoignages de sa famille recueillis par nos confrères de Agence France Presse (AFP), c’est pour avoir réclamé deux jours de son salaire auprès de son employeur qu’il a été passé à tabac jusqu’a perdre la vie.

« Il voulait son argent avant de rentrer chez lui et le gérant du kiosque n’a pas voulu le payer. Ils se sont disputés, le gérant a pris un bâton pour le frapper et Moïse s’est saisi d’une chaise pour se défendre », a relaté à l’AFP son frère Sammy Kabagambe, 28 ans, qui réside dans la même ville.

Et d’ajouter : le gérant de cet établissement a ensuite appelé en renfort d’autres individus qui l’ont frappé durant de nombreuses minutes avec des bâtons et une batte de baseball.

Ce meurtre n’a pas laissé indifférent certaines célébrités du pays cher à Neymar.Jr qui ont exprimé leur indignation tout en rendant hommage au jeune congolais.

« J’ai pleuré aujourd’hui en lisant le récit du meurtre de Moïse Mujenyi Kabagambe (…) Le fait que le kiosque se nomme Tropicalia ne fait qu’accentuer ma douleur », a tweeté le chanteur Caetano Veloso, un des chantres du tropicalisme, mouvement culturel qui a révolutionné la musique brésilienne dans les années 60. 

« Ce n’est pas le Rio que j’ai appris à aimer et qui m’a reçu à bras ouverts », a déploré pour sa part Gabigol, attaquant de Flamengo, club de football le plus populaire de la ville.

Selon des médias locaux, trois personnes se trouvent actuellement en détention dont deux qui se sont présentées d’elles-mêmes à la police avouant avoir participé au meurtre.

Moïse Kabagambe est arrivé au Brésil avec une partie de sa famille en 2011, fuyant le conflit armé qui sévit depuis des décennies en République Démocratique du Congo.

author avatar
Christian Mampuya
Journaliste chez Mbote.cd

Articles similaires

Manifestation étudiante à l’ISTA de Kinshasa : 15 bles...

Le directeur général de l'Institut Supérieur de Technique Appliquée (ISTA) de Kinshasa a annoncé qu'une manifestation d'étudiants hier a fait 15 blessés, dont 6 étudiants et 9 policiers. C'est ce qu'...

#RDC: Les femmes appelées à s’habiller tout en noir po...

Le ministère du Genre en République démocratique du Congo a recommandé l'interdiction du port des pagnes pour les femmes le 8 mars de cette année à Kinshasa. C'est ce qu'a annoncé un communiqué publi...

Une Congolaise insultante envers les Ivoiriens expulsée de C...

La Congolaise Kalala Mitonga Carla a fait les frais de ses propos outrageants contre la Côte d'Ivoire et les Ivoiriens. Dans une vidéo devenue virale après la demi-finale CAN 2023 opposant la RDC à l...

Partager la publication