Zacharie Bababaswe accuse certains hommes de Dieu et homme politique d’étouffer le mandat de Fatshi avec des s€xtapes

Zacharie Bababaswe, l’ancien chroniqueur de la musique congolaise et patron du magazine Lingala Facile, est monté au créneau pour dénoncer ce qu’il qualifie de distraction préméditée par des hommes politiques et des hommes de Dieu pour « étouffer » les actions de Félix Tshisekedi durant son mandat.

Zacle accuse surtout les hommes de Dieu de prêcher plus les histoires qu’ils auraient attendues durant les confessions des fidèles.

« C’est comme-ci eux-mêmes viennent nous raconter des vies privées alors que même chez les prêtres, lorsque vous allez vous confesser, ils n’en parlent pas », a dit Zacharie Bababaswe depuis Dubaï où il se trouve pour l’exposition universelle.

Trop de distraction

L’ancien homme des médias se plaint surtout des révélations de la sœur Zawadi qu’il qualifie de distraction, mais aussi de la réaction des internautes.

« Au Congo, il y a un groupe des gens, pasteurs, politiciens, magnats qui ont ramené une forme d’envoûtement pour que ce que font les congolais ne soient pas vus », dit Zacharie.

Avant d’ajouter, « Ce que vous voyez sur Mike Kalambay n’est que le début. Ils vont envoûter le pays pour que le mandat de Fatshi passe inaperçu. »

Partager la publication