Une marche contre Constant Omari dispersée par la police à Kinshasa

Deux associations des jeunes de Kinshasa, Tshilombo Toutes Tendances (3T) et le Rassemblement pour l’Orientation des Nouveaux Jeunes Majeurs Congolais (RONJEMAC), ont organisé une marche pacifique pour exiger la démission de Constant Omari de la FECOFA. Cette marche a été étouffée par la police qui a dispersé les manifestants.

« Nous leur avons dit seulement de retourner. On doit respecter l’ordre public en demandant l’autorisation de l’hôtel de ville. Il y a eu aucun blessé », a expliqué le Général Sylvano Kasongo à nos confrères d’actualité.cd.

Les organisateurs de cette marche ont déclaré que certaines personnes ont été interpellées à partir de l’avenue du 24 novembre, dans la commune de Lingwala.

Cette marche est due aux mécontentement des Congolais du parcours des Léopards lors de la dernière CAN en Egypte. L’équipe a grandement déçu ses supporters.

Laisser un commentaire