Un fétiche fait disparaître l’organe génital masculin au Kasaï

À Kamuesha, une localité située dans la province du Kasaï, plusieurs individus ont été interpellées par la police parce qu’ils sont accusés d’avoir des fétiches qui font disparaître l’appareil génital musculin. Il suffit de leurs serrer la main ou de s’asseoir à une chaise laissée par ces personnes pour se retrouver sans organe génital.

Le site congoprofond.net qui rapporte cette information, indique que 15 personnes sont déjà comptées parmi les victimes, poussant ainsi la police à interpeler les accusés. Les mêmes cas ont aussi été constatés à Mwandame, une autre localité.

Toujours selon la même source, le commissaire de la police de Mwandame a arrêté une autre personne accusée des mêmes faits, que la population tabassait déjà.

Ce fétiche a commencé vers Mutshima, avant de se reprendre dans tout le secteur de Lunyeka.

À présent, on ne se salue plus à Tshikapa. On ne cède plus non plus sa chaise à une personne de peur d’être frappé par ce fétiche.

Laisser un commentaire