Sankara Dekunta :  » Les gens qui méritent des passeports diplomatiques, ce sont des notables tels que Boubou Liyondela, il n’a jamais mis des produits qui blanchissent la peau comme les autres… »

Le célèbre porte parole de Wenge Musica Maison Mère, Sankara Dekunta cesse d’en rajouter une couche sur le dossier de l’octroi des passeports diplomatiques par le président Félix Tshisekedi à quelques artistes musiciens du pays au titre d’ambassadeurs culturels pour représenter la République démocratique du Congo à l’étranger.

La grande gueule du monde musical congolais invente ses propres critères pour sélectionner les personnes qui devraient normalement jouir de ce prestige. Il cite notamment Boubou Liyondela, patron d’une entreprise de services de sécurité privée qui aurait, selon lui, rendu d’énormes services au pays.

« Ceux qui méritent des passeports diplomatiques sont des gens tels que le notable Boubou Liyondela. Il n’a jamais mis des produits qui blanchissent la peau comme les autres. Mais aussi, c’est un monsieur très intelligent. Il a des bonnes relations avec Werrason, JB Mpiana et presqu’avec avec tout le monde. Mais, tu constates qu’il y a un monsieur qui a un problème avec Boubou Liyondela. Ce que c’est lui qui est problématique « , raconte Wewa

Il convient de noter que cette déclaration de l’homme qui chuchote à l’oreille de Werrason serait perçue comme une pique à l’endroit de Koffi Olomide, patron de l’orchestre Quartier Latin International, avec lequel il est en froid depuis un certain moment.

Hervé Kabwatila

Partager la publication