Roger Baka : « Je demanderai avec passion main sur le cœur et amour que le pasteur Athom’s Mbuma revienne dans l’adoration… Le diable continue à opérer… C’est un chantre de l’Éternel… »

Lors de son récent passage à l’émission « Qu’entre nous soit dit » de Péro Luwara pour aborder les sujets brualnts d’actualités qui touchent à l’église du réveil à Kinshasa avec notamment les scandales sexuels, l’évangéliste Roger Baka a demandé que le pasteur Athom’s Mbuma revienne dans la musique chrétienne qui bénissait le peuple de Dieu en République démocratique du Congo.

A en croire cet homme de Dieu, l’actuel collaborateur de l’apôtre Roland Dalo a été pris de manière illégale pour devenir berger d’une église alors que Dieu l’a appelé dans la musique gospel pour la bénédiction de ses enfants. Roger Baka fait observer que le chantre s’entête, il devra faire attention puisque le diable rode et n’a pas encore fini sa mission.

« Je demanderai avec passion main sur le cœur et amour que le pasteur Athom’s Mbuma revienne dans l’adoration… Le diable continue à opérer. C’est un chantre de l’Éternel qui a été enlevé abusivement du sacerdoce musical qui était en train de bénir l’église au Congo », déclare-t-il face face au danger que courent les pasteurs actuellement dans les églises à Kinshasa.

Notons que cette déclaration est une réponse à question sur la manière dont l’évangéliste perçoit les artistes du gospel congolais qui deviennent du coup des pasteurs.

Entre-temps, signalons que les éloges viennent de partout pour féliciter le titulaire de l’église Philadelphie Cité d’Exaucement de Limete Funa pour sa discrétion dans l’œuvre du Seigneur Jésus Christ.

Hervé Kabwatila

Partager la publication