Robinio Mundibu : « C’est chez Papy Kakol que j’ai appris à chérir les femmes »

Pour ses 10 ans de carrière musicale, Robinio Mundibu, invité sur le plateau d’une émission à Kinshasa, est revenu sur les premiers pas de sa vie professionnelle et surtout de sa vie d’homme.

Pour Robinio Mundibu, le groupe Wenge Musica lui a apporté une formation au delà de la musique, jusque même dans sa vie personnelle et intime. Il reconnaît avoir ainsi reçu un encadrement de la part de Werrason.

Robinio a aussi sorti une anecdote lors de son arrivée à Wenge Maison Mère, cette époque où le président du groupe l’avait envoyé habiter chez Papy Kakol, le célèbre batteur du groupe. C’est aux côtés de ce dernier que le patron du Chiffre 9 a appris comment draguer une femme.

« Comment chérir une femme, je l’ai appris auprès de Papy Kakol. C’est chez Papy Kakol que j’ai appris à aborder les femmes » a dit Robinio Mundibu au cours de l’émission Afrique Info diffusée sur YouTube. Et d’ajouter : « Aujourd’hui, même moi j’apprends à mes musiciens comment vivre dans un couple. On parle de la musique, mais on parle aussi de la sexualité et de la vie ».

Robinio Mundibu, 10 ans de carrière

Découvert dans le groupe Wenge Musica Maison Mère de Werrason, Robinio fête cette année ses 10 ans de carrière solo.

Une décennie qu’il a marquée par des tubes dansantes tels que Miso na Miso, Chiffre 9 ou encore tout récemment Kulumba.

Partager la publication