RDC : Ne Muanda Nsemi s'autoproclame Président de la République

Ce samedi 04 janvier 2020, dans la matinée, dans son palais royal à Kinshasa, le leader du mouvement politico-religieux Bundu Dia Mayala, Monsieur Ne Muanda Nsemi s’est autoproclamé Président de la République Démocratique du Congo.

Face à plusieurs de ses adeptes venus pour l’écouter, le Président autoproclamé a dans son allocution déclaré que Félix Antoine Tshisekedi TSHILOMBO exerce pour le Rwanda en complicité avec sa femme qui est de la nationalité Rwandaise.

Ainsi, Ne Muanda Nsemi déclare la fin du pouvoir du Président élu il y’a à ce jour, un an.

L’homme a tenu des propos violents à l’autorité morale du Front Commun pour le Congo, Monsieur Joseph Kabila et lui a même accordé un délai de 72 heures lui imposant 3 choses à savoir : Quitter le pays, choisir son pays d’exil et revenir après 3 ans avec le statut de l’investisseur et non un président de la République.

« C’est grâce à moi que KABILA KABANGE avait bénéficié d’un bonus de 3 ans au sommet de l’État mais c’est un ingrat il m’a combattu en oubliant tout ce que j’ai fait pour lui. Je vais nommer le premier ministre dans les jours qui suivent afin de doter la RDC d’un gouvernement responsable et capable de résoudre le problème du peuple congolais mais également l’insécurité à l’est du pays » a-t-il conclut.

Il est important de rappeler que Ne Muanda Nsemi avait passé plusieurs mois à la prison centrale de Makala pour rébellion aux institutions légalement établies. Il avait également éffectué une évasion en mai 2017 à la prison centrale de Kinshasa, et était resté dans une totale disparution durant un long moment pour enfin apparaître après l’alternance pacifique du 24 janvier 2019.

Tim Katshabala

Laisser un commentaire