R-Kelly condamné à 30 ans de prison pour des crimes sexuels

Le rappeur américain R-Kelly a été condamné à 30 ans de prison pour des crimes sexuels.

Il avait été reconnu coupable l’année passée de tous les chefs d’accusation. La star du R&B était accusée depuis des années d’avoir dirigé un système d’exploitations sexuelles, comprennant des mineurs parmi les victimes.

Le Parquet avait requis 25 ans de prison à l’encontre de R-Kelly, le décrivant d’après les mots repris par Le Parisien, comme « un impudent, un manipulateur, dans le contrôle et la coercition, ne montrant aucun signe de remords ou de respect de la loi». Neuf femmes et deux hommes ont accusé l’artiste d’abus sexuel. Ils ont décrit des viols, des faits de pédopornographie ou encore des prises de drogues forcées.

Le procès R-Kelly constitue une étape majeure du mouvement #Metoo encourageant des femmes à faire savoir que les viols existent dans notre société.