29 C
Kinshasa
vendredi, janvier 15, 2021
Accueil Actualités A la Une Procès 100 jours: Un jour avant la décision du juge, les réactions...

Procès 100 jours: Un jour avant la décision du juge, les réactions fusent de partout, notamment celles des milleniaux d’origine congolaise

L’approche du procès 100 jours, pour lequel est prévenu le Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat, Vital Kamerhe, depuis la prison centrale de Makala où il a été plusieurs fois retransmis en direct sur les antennes de la Radiotélévision Nationale Congolaise (RTNC), est montée d’un cran jusqu’à engendrer des critiques viscérales auprès de la pléthore “milléniaux d’origine congolaise”, par le truchement de l’avocate et internationaliste australienne d’origine congolaise,Judith Ntumba.

Depuis le début de ce procès qui angle sur les 1500 maisons préfabriquées et la construction des routes dans à Kinshasa et dans l’arrière du pays, les réactions fusent de partout, chaque citoyen congolais émet son avis conformément à sa compréhension de ces audiences télévisées. La mise à nu de la politique interne et de la mauvaise gouvernance orchestrées depuis l’accession de la RDC à l’indépendance est la synthèse du procès qu’a faite cette juriste à la rédaction Mbote.cd et celle d’Allo.cd

Interrogée sur la pertinence de ce dossier, l’avocate répond ” Imaginez que vous quittez votre maison avec une somme d’argent, sans pour autant se rassurer si vous allez l’utiliser pour vos propres besoins. Imaginez à nouveau que vous êtes appréhendé en plein jour par des policiers armés qui vous menacent jusqu’à ce que vous leurs donniez les ” madesu ya bana”. Imaginez des fonds publics exorbitant être détourner par ceux qui sont censés prioriser les besoins du peuple avant leurs propres ambitions égoïstes. Eh bien ceux-ci faisaient partie du quotidien dans la République Démocratique du Congo. Voir le procès 100 jours combattre l’impunité dans la République informe qu’il y aura enfin des punitions de toutes formes face à ceux qui contreviennent à la loi ; face surtout à nos autorités qui sont censées mieux connaitre.” C’est ce qu’a renseigné cette internationaliste qui s’identifie aux Milléniaux d’origine congolaise.

Dans la même atmosphère, Mlle Ntumba, exprime son désarroi à l’égard des effets néfastes que ce procès a suscité dans le chef de ce groupe restreint (Les milleniaux).

“Pendant que certains retrouvent le courage patriotique au travers de ce procès 100 jours, d’autres milléniaux d’origine congolaise dont j’en fais partie, ne ressentent plus le zèle de battre ou de survivre avec l’espoir de rêver d’un Congo meilleur. Ceci est surtout parce que nos ainés politiciens, à notre plus grande honte, nous expose à une si mauvaise gestion des ressources de notre République. Peut-être comme moi, le procès 100 jours à contribuer à ouvrir les yeux à la plupart des milléniaux d’origine congolaise aux tristes réalités de notre pays. Plusieurs jeunes comme moi dans la diaspora sommes exposer à une République bien différente de celle dont nos pères nous ont parlé et cela s’empire à notre stupéfaction face aux révélations néfastes du procès de 100 jours. Apparemment, la République saigne d’une mauvaise politique depuis des décennies et certains milléniaux d’origine congolaise, pour le dire de manière discrète, préfèrent oublier cette partie de leur histoire et de plutôt enterrer la République et toutes ses histoires invraisemblables dans une boîte de pandore et de l’enfoncer dans la rivière la plus” a – t – elle révélé.

La technologie comme véhicule de divulgation de ce détournement des fonds publics

Judith Ntumba a renseigné dans son intervention que l’usage de la technologie ainsi que son accès facile et presque gratuit facilitent, il facilitent la diffusion de l’information en moins de temps et avec vitesse. À l’en croire, c’est l’internet qui serait à la base de la vigilance des populations qui leur a conduit à identifier les présumés détourneurs des deniers publics.

En définitive, La juriste australienne n’a pas émis son point de vue en rapport avec la personne de Vital Kamerhe. Pour ce qui est de sa condamnation ou de son innocence, elle préconise que chacun que chaque jeune à l’autre a son propre point de vue à mettre, Il est seulement logique qu’un pays qui a finalement ressenti une gouttelette de “changement” dans les circonstances se sente frustré après avoir subi plusieurs peines liées aux crises économiques, aux problèmes sanitaires, aux guerres, aux décès sans réponse dans diverses provinces et surtout les plus récente décès au sein même de la présidence qui ont été enregistrés de manière cumulative.

Si ce procès représente un moyen pour rétablir la justice pour cette milléniale, elle est un moyen de révolter ses autres concitoyens et les pousser à retourner au pays en participant à sa gestion.

“Ce procès offre une occasion en or pour les milléniaux d’origine congolaise, notamment ceux de
la diaspora, d’exploiter et d’utiliser les lacunes dans le pays que nous offre ce procès afin de se
préparer en conséquence en commençant par profiter de l’accès aux études dans différents
domaines. Les jeunes qui sont dans la diaspora doivent penser aussi à retourner au pays un jour
avec leurs bagages intellectuels pour se joindre aux intellectuels du pays sans complexe de
supériorité par rapport aux universités prestigieuse où ils ont obtenu leurs diplômes. Nous devons aussi être armée d’une intégrité absolue et d’un amour patriotique très sincère pour y arriver et faire la différence. Les milléniaux d’origine congolaise sont également différents des générations plus âgées dans la mesure où, conscients ou pas, ils voient les problèmes d’un point de vue cosmopolite (ou mondial) et cherche à affirmer les principes de justice sociale et de tolérance en
divers moyens.” A-t-elle renchéri.

En définitive, cette avocate pour conclure son argumentaire, soutient que le procès 100 jours renseigne qu’il est enfin temps pour les milléniaux d’origine congolaise de mettre fin à la souffrance congolaise, qu’il est enfin temps d’arrêter de fuir notre vrai problème, qu’il est enfin temps de pêcher cette boîte de pandore de profondeur des mers, et qu’il est aussi enfin temps de prendre conscience de ce principal rôle que nous avions à jouer dans le développement de la République.

Jegou – Miguel

- Advertisement -
Redaction Mbote
Mbote est un site web de divertissement axé sur les tendances jeunes
- Advertisement -

A la Une

Booba sur Damso après l’annonce de la fin de sa carrière: “Mais savait-il que j’allais l’appeler pour lui donner la vie ?”

L'annonce de la fin de carrière de Damso qui interviendra probablement en 2022, suscite de nombreuses réactions d'un peu partout. Booba a...
- Advertisement -

La chanson “Je bénirai l’Éternel” de Dena Mwana totalise 1 million de vues YouTube

La chanson "Je bénirai l'Éternel" de l'artiste Dena Mwana a totalisé à ce jour, 1 million de vues sur YouTube. Ce morceau...

CHAN: les Léopards de la RDC déjà à Douala

Les Léopards de la RDC sont arrivés à Douala au Cameroun, jeudi 14 janvier, en vue du Championnat d'Afrique des Nations (CHAN)....

Adolphe Dominguez: “Celui qui fait la rage au Congo, c’est Gims”

Pour présenter l'affiche de son nouvel album "Politico pièce contre pièce", Adolphe Dominguez a dévoilé le nom de l'artiste musicien qui fait...

Dernière nouvelle

Booba sur Damso après l’annonce de la fin de sa carrière: “Mais savait-il que j’allais l’appeler pour lui donner la vie ?”

L'annonce de la fin de carrière de Damso qui interviendra probablement en 2022, suscite de nombreuses réactions d'un peu partout. Booba a...

Adolphe Dominguez: “Celui qui fait la rage au Congo, c’est Gims”

Pour présenter l'affiche de son nouvel album "Politico pièce contre pièce", Adolphe Dominguez a dévoilé le nom de l'artiste musicien qui fait...

Pasteur Marcelo Tunasi au cœur d’une polémique après voir déclaré que “l’église catholique est une salle d’attente pour aller en enfer”

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux il y a 72 heures, le pasteur responsable de l’église "La compassion", Marcelo Tunasi...

Ma Mpata à tous ceux qui souhaitent que son mari Werrason devienne Pasteur: “S’il abandonne son métier, ce sont les serviteurs de Dieu qui...

Depuis que sa femme Sylvie Mpata enfile la robe de la servante de Dieu, Werrason serait devenu victime des pressions indirectement de...

“Effervescent” de Koffi Olomide, une des chansons préférées de Dadju

Tout comme chaque artiste musicien, le fait d'accorder l'attention aux tubes des autres n'est pas exclu dans sa carrière d'artiste. Dadju a...
- Advertisement -

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :