23 C
Kinshasa
samedi, janvier 23, 2021
Accueil Humeur Pasteur Marcelo Tunasi au cœur d’une polémique après voir déclaré que "l'église...

Pasteur Marcelo Tunasi au cœur d’une polémique après voir déclaré que “l’église catholique est une salle d’attente pour aller en enfer”

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux il y a 72 heures, le pasteur responsable de l’église “La compassion”, Marcelo Tunasi est au cœur d’une polémique. Il a laissé entendre que l’église Catholique est une porte d’entrée en enfer.

Cet homme religieux a déclare du haut de la chaire que l’église Maison mère serait un accès ouvert de l’enfer pour les fidèles qui vont là-bas. “L’église catholique est une salle d’attente pour aller en enfer”, a affirmé Marcelo Tunasi.

Depuis l’installation de son assemblée à Kinshasa, l’homme de Dieu est aperçu par certaines personnes, comme quelqu’un qui prêche l’évangile de “condamnation”. Or au regard de la vie chrétienne, estiment les détracteurs de Marcelo Tunasi, Jésus-Christ lui-même le fils de Dieu, disait à ses disciples dans le livre de Mathieu 7 :1:

“Que ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez”.

Quand bien même les critiques pleuvent sur sa tête, Marcelo Tunasi ne cesse de multiplier les messages de condamnation envers les croyants. Il a souvent martelé sur la vie des péchés. Selon un observateur, Marcelo Tunasi s’est toujours montré très dur dans ses prédications vis-à-vis des enfants de Dieu.

De plus, un autre religieux sous couvert d’anonymat indique que s’il faut lire les écritures Saintes, l’homme de Galilée souligne dans Luc 6 :36 que “Ne jugez point, et vous ne serez point jugés; ne condamnez point, et vous ne serez point condamnés; absolvez, et vous serez absous”.

Signalons que pour la première fois c’était en 2018 que Marcelo Tunasi avait créé des remous sur les réseaux sociaux. Il avait fait une déclaration administrant une leçon aux prêtres de l’église Catholique. Dans la foulée, un abbé l’avait recadré pour dire que “Marcelo n’est pas un pasteur, mais plutôt un motivateur car il passe plus de temps a relaté sa vie sur la chaire ainsi que les conseils au lieu de prêcher la parole”.

Hervé Kabwatila

- Advertisement -
- Advertisement -

A la Une

- Advertisement -

Dernière nouvelle

- Advertisement -

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :