Nzangi à l’Assemblée Nationale : « Je ne sais pas comment ce montant sera réalisé. Il s’agit ni plus ni moins d’une supercherie politique…»




Le député national Muhindo Nzangi Butondo a sévèrement critiqué le projet de loi de finances 2020 dont l’économie a été présentée à la plénière de lundi 18 novembre 2019 à l’Assemblée nationale par le Premier ministre accompagné de tout son gouvernement.

Pour l’élu de Butembo (Nord-Kivu), ce projet de budget chiffré en équilibre à 16.895,5 milliards de Francs Congolais (10 milliards USD), soit un accroissement de 56,4 % par rapport à 2019, n’est pas réalisable.

« Je ne sais pas comment ce montant sera réalisé. Il s’agit ni plus ni moins d’une supercherie politique. Le premier ministre est conscient que ce montant ne sera pas réalisé. Malheureusement pour la République, les 17% qui ont été prévus pour les investissements seront sacrifiés puisque le budget modique qui va être réalisé, ne va servir que pour les rémunérations et le fonctionnement des institutions », a déclaré Muhindo Nzangi lors de sa prise de parole à la plénière.

13.025,8 milliards de Francs Congolais du budget général constituent les recettes internes (Recettes des douanes et accises, des impôts, non fiscales et des pétroliers producteurs) et 2.378,9 milliards proviendront des recettes externes.

Le déclassement et la cession à titre onéreux d’un nombre important de véhicules de l’Etat sur l’ensemble du territoire national ;
L’impression par la banque centrale de 1.500.000 permis de conduire biométriques.

Selon Nzangi, le budget de 10 milliards USD est une supercherie politique, ce montant n’est pas réalisable.

48 heures ont été accordées au chef du gouvernement pour apporter des réponses aux préoccupations des élus avant de passer au vote dudit projet.

Laisser un commentaire