Mokobe: « En voyage à Abidjan en janvier, j’ai été mis à terre par un neuro palu, un palu très sévère qui a attaqué tout mon corps et mon cerveau »

Absent des réseaux sociaux depuis un temps, Mokobe, le rappeur français d’origine malienne, était alors admis aux soins intensifs. Cette révélation accablante a été faite lundi 4 avril sur Instagram par l’artiste lui-même.

L’interprète de la chanson à succès  »C’est dans la joie » a tout d’abord publié la photo d’un lit d’hôpital puis ajouté en légende un long message pour expliquer réellement ce qui lui est arrivé en janvier dernier.

« J’espère ne plus jamais revoir cette chambre, me retrouver allongé sur ce lit pendant des semaines. Voila pourquoi j’ai disparu des réseaux pendant si longtemps. En voyage à Abidjan en janvier, j’ai été mis à terre par un neuro palu, un palu très sévère qui a attaqué tout mon corps et mon cerveau…je pensais à tort que le palu ne s’intéresserait pas à moi, mais pourtant.. il m’a bien eu, j’ai été hospitalisé 10 jours à Abidjan où j’étais complètement inconscient puis rapatrié d’urgence en avion médicalisé à Paris à l’hopital Necker, mais en plein vol ils ont dû m’intuber et je me suis retrouvé dans le Coma, Dieu merci grâce aux prières et soutien de ma famille, mes parents, mes frères et soeurs, entourage, ami(es cousins cousines, j’ai repris conscience et j’ai été magnifiquement soigné. J’en profite pour remercier toute I’équipe des soins intensifs qui ont assuré », a fait remarquer Mokobe.

Présentement, tel qu’il l’a renseigné, il se porte mieux qu’avant, bien qu’en convalescence.

Signalons aussi que plusieurs de ses collègues musiciens se sont invités en commentaire de son post pour l’encourager, notamment Soleil Wanga, Kaysha, Chily, Lynnsha et bien d’autres.

Jegou – Miguel

Partager la publication