Moïse Katumbi: « S’il n’y a pas eu de 3e penalty, c’est grâce aux kinois »

Lors de son arrivée ce vendredi 06 novembre, dans la capitale, le président du parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi, a rendu un hommage vibrant à la population kinoise.

Selon le richissime homme d’affaires, c’est grâce aux kinois que le pays n’a pas vu le troisième mandat.

« S’il n’y a pas eu de 3e penalty, c’est grâce aux kinois. », a-t-il déclaré comme pour tacler l’ancien président Joseph Kabila.

Ce concept de 3e penalty a défrayé la chronique au terme du second et dernier mandat constitutionnel de Joseph Kabila à la tête de la République Démocratique du Congo. Du coup, l’ancien gouverneur a dû quitter le PPRD, famille politique de Kabila et être contraint à l’exil forcé à l’étranger.

En effet, Moïse Katumbi a affirmé qu’il est à Kinshasa pour participer aux assises initiées par Félix Tshisekedi, afin de déblayer le terrain politique congolais.

« Je suis venu répondre aux consultations du chef de l’État. Le pays est en détresse. Nous devons sauver ensemble le pays. Nous devons sauver le peuple. », a-t-il martelé.

Dans son speech, le président du TP Mazembe a laissé entendre que pour le moment, il y a un problème très grave au pays. La population souffre. « Je vais d’abord écouter le Chef de l’Etat. C’est lui qui a invité tout le monde pour les consultations. Je ne vais pas me prononcer. », a reconnu Moïse Katumbi.

Il faut noter que, la partie Est de la ville de Kinshasa est en ébullition cet après-midi depuis la venue de Moïse Katumbi, l’un des leaders de la coalition de l’opposition Lamuka.

Hervé Kabwatila

Publicités
Redaction Mbote
Mbote est un site web de divertissement axé sur les tendances jeunes

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :