Meiway : « Il m’a fallu écouter Grand Kalé et Franco Luambo pour évoluer… donc il ne faut pas seulement rester dans la rumba »

Le très célèbre promoteur du Zoblazo, l’artiste Meiway, devenu une légende grâce à ses immenses œuvres réalisées dans la musique ivoirienne depuis plusieurs années, a ressurgi à travers l’émission « Mputu Léo » pour faire le point de nombreux sujets d’actualité musicale, mais aussi de sa carrière musicale. L’interprète de Dj Tassouman a révélé s’être inspiré de la rumba congolaise en écoutant les précurseurs de ce style comme Le Grand Kalé et Franco Luambo Makiadi.

D’après Meiway, c’est grâce à la rumba congolaise que faisait Grand Kalé et Franco Luambo Makiadi dont il s’est inspirée qu’il a pu évoluer jusqu’à se faire connaître.

« Il m’a fallu écouter Grand Kalé et Franco Luambo pour évoluer… Donc, il ne faut pas seulement rester dans la rumba, il faut faire mieux », explique-t-il

Dans le même ordre d’idées, signalons que la rumba congolaise a été inscrite, le 14 décembre 2021, au patrimoine immatériel de l’humanité par l’Organisation des Nations Unies (UNESCO) au grand bonheur des artistes pratiquant ce style en République démocratique du Congo et au Congo-Brazzaville. À travers cette reconnaissance, ce sont les travaux fournis par les grandes figures emblématiques de la musique congolaise telles que Grand Kalé Kabasele, Franco Luambo Makiadi, Tabu Ley Rochereau, Pépé Kallé, King Kester, Madilu Système, Papa Wemba, Koffi Olomide etc… qui gagnent en prestige.

Hervé Kabwatila

Partager la publication