Martin Fayulu à la Nation:"Le mensonge de la gratuité de l’enseignement est un crime contre l’avenir du Congo"

Avant de se rendre à Kikwit, le candidat malheureux à la présidentielle de décembre 2018 dernier s’est adressé à la Nation dans la soirée de ce 30 décembre 2019 depuis sa résidence de Faden House à Gombe, Kinshasa.

Le président de l’ECIDE a, en effet, déploré “la non mécanisation et le non payement” de certaines écoles qui assurent la gratuité de l’enseignement de base.

« Le mensonge de la gratuité de l’enseignement est un crime contre l’avenir du Congo »a-t-il déclaré

“Plus de 100 élèves dans des salles de classe insalubres avec des enseignants démotivés, certains non mécanisés et non payés. C’est le résultat de la démagogie propagandiste pendant qu’ailleurs on cherche à former correctement les enfants pour qu’ils relèvent les déficits de demain”, a-t-il ajouté

Le cadre de la coalition Lamuka a par ailleurs appelé le gouvernement à améliorer la qualité de l’enseignement primaire en vue d’assurer une éducation de qualité aux enfants.

D’après lui, les écoles doivent avoir des infrastructures adéquates et des enseignants motivés pour former correctement les enfants.

“Conformément à la constitution, nous voulons que nos enfants et petit-enfants aillent à l’école sans rien payer, mais nous voulons aussi un enseignement de qualité avec des enseignants motivés, en nombre suffisant et des infrastructures adéquates”, a-t-il dit.

Le gouvernement a rendu cette année, l’effective de la gratuité de l’enseignement de base sur toute l’étendue du territoire national. Cependant, cette mesure souffre d’application dans certaines écoles suite au manque des frais de fonctionnement et de matériels didactiques.

Laisser un commentaire