Les Ujana – la nouvelle génération des belles filles à Kinshasa entrent en sur le terrain

Elles sont à l’aube de l’an 2000, elles sont entre 18 ans et 20 ans cette année, elles ne aiment pas les soutiens gorges… Voici les Ujana de Kinshasa, un nom emprunté à un célèbre centre de formation de jouer de football est choisi dans le nouveau jargon de Kinois pour parler de ces filles qui par leurs beautés remplacent désormais les boites de nuits et les bars de Kinshasa.

Avec déversement de plusieurs vêtements piratés depuis la chine sur le sol Congolais, une classe de jeune fille a vu le jour à Kinshasa. Ce jeune qui sont née dans les années 2000 sont maintenant partout et son prêt à tout faire pour s’offrir le sac Gucci pirate à la mode ou se faire offrir une seaux de Tembo dans un dans bar de la ville. Ces filles de l’an 2000 sont reconnaissables par leurs habillements sans soutiens gorges et tétons en l’air, un habillement qui mêle sensualité et prostitution pour ne pas passer inaperçu.

Ce phénomène prend de l’ampleur à Kinshasa et les autorités de la ville n’ont toujours pas décidés. Après les filles sans calbar, les Ujana ne manqueront pas à éblouir vos yeux.

Lire aussi :  Amanda Malela sur l’affaire de la photo avec Fally Ipupa : « J’étais préparée aux critiques »
Publicités
Redaction Mbote
Mbote est un site web de divertissement axé sur les tendances jeunes
%d blogueurs aiment cette page :