Le Malawi interdit un spectacle controversé de la danseuse sud-africaine Zodwa Wabantu

Le gouvernement du Malawi a interdit une production de la danseuse sud-africaine Zodwa Wabantu pour des raisons d’obscénité.

L’artiste, de son vrai nom Rebecca Libram, est connue pour ses productions devant grand public souvent décrites comme obscènes. Elle se présente à moitié nue, et la plupart du temps sans sous-vêtements.

Par un communiqué rendu public le 3 juin dernier, le ministre du Tourisme, de la Culture et de la Faune, Michael Usi demande a l’organisateur d’annuler cet événement qu’il juge « pas adapté au Malawi. »

Pour les organisateurs du spectacle, il n’est pas prévu que la danseuse se produise sur la scène en sous-vêtements ou sans pantalon au Malawi.

Les productions de la jeune danseuse a été censurée dans plusieurs pays d’Afrique. En 2017, son spectacle au Zimbabwe a été annulé après qu’elle aurait refusé d’accepter de se produire en sous-vêtements. L’interprète a également été interdite en Zambie en 2018, les autorités affirmant que ses performances publiques sapent les «valeurs nationales» du pays.