Le Liberia demande la délocalisation de son match contre la RDC à cause d’Ebola

Les Lone Stars du Liberia demandent à la CAF de délocaliser leur prochaine rencontre avec les Léopards en raison de l’épidémie à virus Ebola qui sévit dans l’est de la RDC.

Selon nos confrères d’Afrique-foot, la fédération librianne a adressé un courrier à la CAF pour obtenir la délocalisation du match RDC-Liberia prévu le 24 mars prochain. Elle invoque le virus Ebola qui a causé déjà plus de 584 décès. Pourtant cette épidémie n’est jusque-là en pleine activité que dans la province du Nord-Kivu, loin de Kinshasa, Capitale de la RDC où la rencontre devrait avoir lieu.

« Sur la base de notre expérience avec Ebola au Liberia et des morts qu’il a causés, nous pensons que cela pourrait avoir un important impact psychologique sur l’esprit de nos joueurs. Cela pourrait être un obstacle à la performance de nos joueurs étant donné notre passé récent de l’épidémie d’Ebola dans notre pays », explique Isaac Montgomery, secrétaire général de la LFA.

Cette demande du Libéria traduit calirement la peur de Lone Stars d’être battus par les Léopards. Ils espèrent éviter la défaite en demandant que le match se joue à l’extérieur de la RDC afin de se qualifier à la prochaine CAN.

La LFA a peu de chance d’obtenir une réponse favorable pour sa requête, par ailleurs. Car le Zimbabwé avait joué en RDC pendant que le pays luttait toujours contre le virus Ebola. Une rencontre que les Léopards avaient perdue sur le propre terrain.

Laisser un commentaire