Le couple pastoral Buloba accuse Fally Ipupa d’avoir plagié leur chanson

Le couple Buloba accuse le chanteur Fally Ipupa d’avoir copié une de leurs chansons. C’est Madame Buloba qui a fait ces accusations dans une vidéo dénichée sur Youtube par la rédaction de MBOTE.

Pour ce qui ne connassent pas, le couple Buloba a formé un groupe de musique chrétienne découvert à la fin des années 80’. Il a fait un nom dans la musique gospel grâce à de belles compositions telles que : « Yerusalem mboka ya sika », « Mon âme bénit L’Éternel », « Signature ya suka » et bien d’autres chansons inspirées.

C’est Madame Buloba qui a accusé Dicap la Merveille de plagiat.

« Je m’adresse à Fally Ipupa. Il a pris l’œuvre de Buloba et l’a profanée sans permission », dit Madame Buloba qui a essayé de chanter la partie qu’elle accuse le King d’avoir plagiée. Il s’agit de la partie où on chante « eeeh boya to sakola sango », contenue dans le générique « École ». Ce passage ressemble un peu à celui qu’avait chanté le couple Buloba.

C’est la deuxième fois que Fally Ipupa est accusé de plagier une chanson. On se rappelle que quelques anciens membres de l’orchestre de Mabele Élisi l’avait accusé d’avoir copié « Eloko oyo ». Mais le patron de F’victem s’était défendu car il s’était arrangé avec la veuve de Mabele Elisi. Cette dernière avait confirmé ces affirmations.

Laisser un commentaire