L’artiste Ivoirien Sheney contre les concerts de Fally Ipupa, Maitre Gims et Singila à Abidjan

L’artiste Sheney est sorti de son silence pour exprimer son amertume concernant les concerts de quelques artistes étrangers sur le sol ivoirien. Il a principalement ciblé Fally Ipupa, Maître Gims ainsi que Singuila.

Il se dit être choqué que les organisateurs des spectacles qui n’invitent que des artistes étrangers pour les concerts de fin d’année en lieu et place des musiciens évoluant en Côte d’Ivoire.

Pour Sheney, ancien proche de l’artiste Dj Araphat, les organisateurs n’ont pas tenus compte d’eux après un passage dans le vide à cause de la pandémie du Coronavirus.

« On a passé 8 mois sans travailler, après tout çà, je pensais qu’on allait avoir des concerts ivoiriens. Malheureusement, les promoteurs de spectacles ont préféré prendre des artistes étrangers. L’Ivoirien est quand même méchant. Les promoteurs de spectacles, vous êtes méchants », a-t-il décrié.

Avant de glisser une autre pique en ces termes: « Je ne savais pas qu’il y avait autant d’argent pour faire venir des artistes de l’extérieur. Je n’ai pas envie de dire les cachets de ces artistes étrangers, de peur que je ne frustre certains. Ce sont des cachets exorbitants », renchérit Sheney.

Les artistes ivoiriens, dit-il, ont souffert. Pendant le mois de décembre, « on a pensé qu’on allait avoir de petites scènes. Malheureusement, on a été envahi par les concerts d’artistes étrangers. Il a fallu qu’un promoteur camerounais arrive en Côte d’Ivoire pour organiser un concert ivoirien: coupé décalé-Zouglou (Dj Mix et Soum Bill). Je ne savais pas que vous aimez autant les artistes étrangers à tel point de rabaisser vos artistes ivoiriens », a déclaré le chanteur ivoirien Ariel Sheney, lors de son passage sur les antennes de Vibe Radio.

Abidjan doit accueillir pour cette fin d’année les concerts de plusieurs artistes, dont Singila, Maître Gims, ou encore Fally Ipupa comme chaque année.

S’agissant du concert de Fally Ipupa, l’artiste ivoirien trouve le droit de fixer l’entrée à un montant onéreux. D’après Sheney, le prix d’entrée était fixé à la somme de 100.000 francs Cfa, soit environ 155 Euros. Si ce montant peut sembler être dérisoire à certains égards, c’est un fait inédit en Côte d’Ivoire pour un artiste étranger.