Catégories
A la Une Politiques

L'AFDC-A de Bahati Lukwebo accuse le président de la commission PAJ de ne pas avoir fait preuve de neutralité

En conférence de presse ce mercredi 18 décembre, L’AFDC-A de Bahati Lukwebo a manifesté son mépris sur la résolution du conflit de ce regroupement par le président de la Commission Politique, Administrative et Juridique. 17 députés sur 41ont manifesté leur fidélité à Bahati Lukwebo et malgré cela, le président de la commission PAJ Lucain Kasongo Mwadiamvita, avait attribué la paternité de L’AFDC-A au FCC, avant que la chambre basse du Parlement ait validé cela, au cours de la séance plénière du dimanche 15 décembre dernier.

Pour le camp de Bahati Lukwebo, ce dernier aurait violé le règlement d’ordre intérieur de l’assemblée nationale ; qui stipule que le groupe parlementaire doit avoir au moins 25 personnes. L’AFDC-A en à 41 et ceux qui sont fidèles au professeur Bahati sont à 17, et il va rester 24. 24 n’est pas égale à 25, et Bahati Lukwebo et cie déplore et promet de continuer la lutte.

« Nous n’allons pas céder et nous n’allons pas suivre ceux qui sont dans la corruption et le débauchage », a souligné la députée nationale Princesse Adèle Kayinda Mahina.

Laisser un commentaire