Kinshasa/Procès meurtre AG Vijana : requêtes de récusation, Dolly Makambo jugé non fondées

La Haute Cour Militaire a déclaré, ce jeudi 7 novembre, recevables et non fondées, les récusations de ses juges par les prévenus Dolly Makambo et Serges Kamanda dans l’affaire du meurtre de l’administrateur gestionnaire de l’hôpital Vijana. Recevable veut dire que la forme a été suivie et la demande a été régulièrement introduite, non fondé veut dire que dans le fond, aucun des juges n’est à reproché, l’action est donc revêtue du caractère vexatoire.

Dans son arrêt, la Cour condamne chacun de deux requérants à une amende de 500.000 FC et au frais d’instance à 100.000 Fc à chacun à titre des dommages et intérêts.

Le collectif des avocats de Dolly Makambo accuse les juges d’instruction de l’affaire d’assassinat de l’AG de l’hôpital Vijana d’inimitié contre leurs clients ( Dolly Makambo et Serge kamanda) en rendant difficile l’accès aux dossiers du ministère public.

Il faut noter que toutes les exceptions soulevées par les parties prévenues ont été rejetées par les juges. Par ailleurs, le collectif des avocats des prévenus attend une nouvelle composition des juges dans l’instruction de cette affaire d’assassinat.
Rappelons que les avocats de Doly Makambo avaient récusé lundi 4 novembre 2019, la composition des juges de la Haute Cour Militaire, siégeant en procédure de flagrance sur l’assassinat de l’administrateur gestionnaire adjoint du Centre de santé Vijana.

Laisser un commentaire