Joël Francis Tatu : « Il y a un certain prophète qui parle en mal de moi sur les réseaux sociaux et les gens me demandent mon avis…Peu importe ses défauts, ses folies que nous tous nous voyons au Congo, je ne répliquerai pas »

A sa prédication d’hier mercredi 23 mars à Kinshasa, le responsable de l’église « Porte des cieux », le prophète Joël Francis Tatu s’en est violemment pris à un homme de Dieu qui parlerait de lui en mal sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. JFT a déclaré qu’il ne pourra pas répondre à des telles personnes d’autant plus que c’est un ainé dans l’œuvre du Seigneur qui a commencé avant lui.

A en croire le prophète JFT, cet homme qui se mêle de sa vie est un grand frère pour lui, même quand l’envie lui prend de passer à travers les médias pour raconter des bêtises à son sujet. Joel Francis dit préférer garder silence face à des tels propos et attendre voir finir cet aîné dont il tait le nom comme le roi Saul dans la bible.

« Il y a un certain prophète qui parle en mal de moi sur les réseaux sociaux. Et les gens me disent qu’est-ce que tu dis face à ça ? Regardez-moi dans les yeux, je ne dirais rien de mal sur lui. Si c’était quelqu’un de ma génération, j’aurai pu m’en prendre à lui. J’ai une télévision à Kinshasa parmi les 5 les plus suivies. J’ai plus d’abonnés que plusieurs hommes de Dieu au Congo. Je suis le prophète francophone qui a plus d’abonnés dans tous les réseaux sociaux confondus, Facebook, instagram, tweeter et les gens me suivent. Donc, j’ai des armes pour frapper fort. J’ai l’éloquence pour répondre. Mais comme David devant Saul, je ne porterai pas ma main sur un oint de Dieu. S’il fait des bêtises à la télé et il raconte n’importe quoi, il va mourir seul comme Saul au combat. Je n’attaquerai pas un ainé serviteur de Dieu et un père, peu importe ses défauts, ses folies que nous tous nous voyons au Congo, je ne répliquerai pas .Ne m’attendez pas dans cette guéguerre, ma mère et mon père m’ont éduqué à respecter les ainés », déclare-t-il

Et de rajouter : « Quand il vient ici, je lui donne ma place au bureau, les protocoles et tout le monde le sait bien. Et je dis je ne peux pas m’assoir et mets toi à ma place. Et je vais à la caisse et je demande l’offrande dont j’ai peut-être besoin puisque c’est moi qui ai travaillé, et l’ouvrier mérite son salaire. Je le prends et le lui donne… », conclut-il

Certains internautes pensent que le message du JFT serait destiné à Denis Lessie qui endosse également la casquette de prophète et reste très présent dans les médias pour parler de presque tous les sujets qui touchent notamment autant aux hommes de Dieu qui ont trébuché qu’aux stars congolaises (musiciens populaires et du gospel).

Hervé Kabwatila

Partager la publication