Jacky Ndala aux combattants : « si Fally Ipupa joue ce concert là par défi, ça sera une honte pour vous. »

L’ancien journaliste Jacky Ndala est revenu un peu plus en long et en large sur son message appelant à l’interdiction du concert de Fally Ipupa en Europe.

Pour Jacky Ndala, le problème n’est pas en soit que Fally Ipupa joue ou pas mais plutôt que l’artiste prenait le temps de se concerter avec les combattants politiques de la Diaspora pour qu’ait une levée complète de l’interdiction des concerts pour tout le monde. « Lorsque Héritier Watanabe est arrivé en Europe, j’ai vu des gens se mobiliser contre son concert. Tout comme je peux dire qu’on laisse aussi Fally Ipupa joue. Mais on ne peut pas dire ça si Fally veut défier toute une communauté, attention! Je dis NON! Si c’est par défi, qu’il ne monte même pas sur le podium. » a dit Jacky Ndala.

« Mais s’il y a moyen de discuter et de trouver un compromis parce que le pouvoir a changé… comme ça tout le monde pourra revenir jouer. Moi, je suis à Kinshasa. Si Fally Ipupa joue ce concert comme étant un défi, sachez que ça sera votre honte. »

Le journaliste Jacky Ndala continue d’appeler les Combattants à ne pas accepter le concert de Fally Ipupa à l’Accor Hotels Arena le 28 février 2020.

Le concert de Fally Ipupa à Bercy se profile déjà à l’horizon et tout semble indiquer qu’il aura lieu. Hier, Dicap la Merveille a signé une Charte avec les Combattants, dont le contenu pourra être publié d’ici peu.

Laisser un commentaire