Gims: « Les gens ont mal compris… Nous sommes Ambassadeurs culturels et non de la rumba »

De passage ce dimanche 20 février à l’émission « CongotopNewsMonde » diffusée sur Youtube, le rappeur congolais évoluant en France, Gims est revenu sur les polémiques qui ont alimenté les débats dans la sphère de la musique congolaise depuis un certain moment, plaçant les uns et les autres dans la confusion autour des termes « ambassadeur culturel » et « ambassadeur de la rumba ».

D’après le fils biologique de Djuna Djanana, ex membre de l’orchestre « Viva la Musica » de papa Wemba, les polémiques qui ont été récemment dans l’opinion publique au sujet de leurs nominations tient au fait que certaines personnes ont dû confondre le terme « ambassadeur culturel » avec celui « d’ambassadeur de la rumba congolaise ». En dépit de tout ce qui a été raconté, les frères Djuna ont plutôt été faits ambassadeurs culturels par le président de la République Félix Antoine Tshisekedi.

« Les gens ont mal compris les termes qu’ils ne maîtrisent peut être pas totalement… Ambassadeur culturel, ce n’est pas être ambassadeur de la rumba. Gims et Dadju sont juste des ambassadeurs culturels pour faire rayonner la République démocratique du Congo à travers le monde « , explique t-il

En effet, presqu’un mois s’est écoulé dans le paysage musical congolais où quelques musiciens ont dû multiplier des émissions autour de cette affaire de nomination des ambassadeurs culturels, en l’occurrence Gims, Dadju et Koffi Olomide par le président Félix Tshisekedi pour porter le drapeau du pays partout au monde.

Hervé Kabwatila

Partager la publication