Frère José Nzita sur la prophétie prétendument manigancée par Joël Francis Tatu :  » Normalement, il doit y avoir une corporation des pasteurs qui doit veiller l’appeler »

Invité pour aborder plusieurs sujets d’actualités notamment ceux touchant aux scandales à l’église corps du Christ depuis quelques temps à Kinshasa, le frère José Nzita a notamment fait une proposition sur l’affaire des prophéties manigancées prétendument par Joël Francis Tatu.

Frère José Nzita estime que l’accusation du prophète Joël Francis Tatu devrait être jugé par une structure des serviteurs de Dieu qui devraient voir dans quelle mesure ils peuvent le juger.

 » Normalement, il doit y avoir une corporation des pasteurs qui doit veiller sur ces choses, l’appeler et le faire asseoir pour parler avec lui enfin d’éviter tout ce qui arrive à l’église « , dit-il

Pas plus tard qu’hier jeudi 17 Mars, un homme du nom de Jules Evala est sorti sur les réseaux sociaux accusant JFT d’avoir truqué avec lui une prophétie moyennant une promesse de 15.000 franc congolais qu’il n’aurait jamais touché. Le monsieur avait promis de faire des révélations si le prophète ne trouvait pas de solution à ce problème, car il est devenu un objet de moquerie et menace dans sa famille.

Hervé Kabwatila

Partager la publication