28.5 C
Kinshasa
mardi, mars 9, 2021
Accueil Célébrités Félix Wazekwa : Aujourd’hui, même dans les églises, on chasse désormais Satan...

Félix Wazekwa : Aujourd’hui, même dans les églises, on chasse désormais Satan avec fimbu !

Dans une entrevue accordé à Jeune Afrique, l’artiste Félix Wazekwa explique le sens de la danse fimbu, que les joueurs de la sélection nationale de la RDC exécutent pour célèbrent leurs succès et l’incroyable succès qu’elle a dans la vraie vie.

Pour Wazekwa, “Fimbu, c’est avant tout un plaidoyer en faveur de la lutte contre l’impunité. En lançant ce cri et cette danse, je voulais passer un message : dans divers domaines, ceux qui commettent des infractions méritent bien une chicotte. Voilà pourquoi j’ai créé fimbué… En fait, ils ont vite compris que les pas de danse faisaient penser à une correction que l’on infligerait à quelqu’un qui a commis une entorse. Et que cela pouvait aussi bien s’appliquer au football. On chicotte désormais une défense qui encaisse des buts au cours d’un match. Fimbu se danse quand on a marqué un but. D’ailleurs, il encourage chaque équipe à bien jouer pour remporter le match afin d’être celle qui va « chicoter » l’autre. Mais ce n’est pas dans un esprit belliqueux, ça reste un jeu”.

Félix Wazekwa se montre lui surprise de l’empileur qu’à pris cette ” Oui, en effet. Je suis très content de voir à quel point les Léopards font bon usage de ce cadeau que je leur ai offert. Une chanson entière dans laquelle je cite leurs noms, celui du sélectionneur [Florent Ibenge] et de son staff… Aujourd’hui, fimbu est devenu la danse des vainqueurs. ”

Interview que vous lire en intégralité sur Jeune Afrique

 

- Advertisement -
Redaction Mbote
Mbote est un site web de divertissement axé sur les tendances jeunes
- Advertisement -

A la Une

- Advertisement -

Dernière nouvelle

- Advertisement -

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :