Fally Ipupa :  » Quand j’ai commencé à faire des albums ouverts, plusieurs artistes musiciens congolais de ma génération se moquaient de moi… mais aujourd’hui où en sommes nous ? »

Fally Ipupa revendique sa place de premier artiste congolais à toujours viser plus loin que ses confrères du même pays que lui, mais aussi sur le continent africain. La star congolaise ne cesse de faire parler de lui durant une bonne période de temps depuis le lancement de sa carrière solo comparativement aux autres artistes de sa génération.

Anelka Ipupa rappelle les moqueries qu’il essuyait de la part de ses confrères musiciens à l’époque où il a commencé à travailler tout en regardant vers les Etats Unis d’Amérique pour améliorer la qualité de la musique congolaise en y rajoutant le style urbain. Si hier personne ne croyait en lui, aujourd’hui ce n’est plus le cas.

 » Quand j’ai commencé à faire des albums ouverts, plusieurs artistes musiciens congolais de ma génération se moquaient de moi. Mais aujourd’hui où en sommes nous ? Les gens n’ont pas de visions. En 2010, moi je voyais déjà les Etats Unis d’Amérique « , déclare-t-il sur le plateau de l’émission « Mputu Léo » diffusée sur youtube

En effet, cette déclaration de l’empereur 243k est une suite de sa réponse à la question de savoir comment se sentait-il quand il mesure son succès et qu’il reçoit actuellement autant d’invitations dans plusieurs pays alors que certaines voix le taxent d’être orgueilleux.

Hervé Kabwatila

Partager la publication