Fally Ipupa : « Aujourd’hui, je peux jouer en France quand je veux, la préfecture ne m’interdira pas »

Dans une vidéo dénichée par la rédaction de Mbote sur YouTube, le chanteur Fally Ipupa confirme avoir porté plainte contre le préfet de Paris pour avoir annulé son concert du 22 juin dernier.

Dans ses propos, Dicap la Merveille se montre très hostile à l’égard du préfet. « Comme je l’ai dit, nous n’avons pas dormi pour attendre seulement le préfet nous annuler comme des vulgaires personnes. (…) Ça fait 17 ans que je suis en France, je paie mes impôts, j’ai des petits qui vont des ecoles ici. S’ils savaient des prix qu’on paient ici dans leurs ecoles…. », a-t-il laché, avant d’ajouter: « Quand ils ont annulé mon concert, j’ai porté plainte contre le préfet. J’ai pris un avocat, on a collé au un procès au préfet. Comme on est entrain de dire maintenant s’il dit que je joue demain, je vais jouer. »

Fally Ipupa déclaré que ce qui peut empêcher son concert, ce sont peut-être la bataille qu’il y aura contre certains Congolais qui se battent contre leurs frères (faisant allusion aux combattants). Un de ses proches, Rex Kazadi a confié dans une récente vidéo que Fally Ipupa pourrait livrer un autre concert en septembre prochain.