Fabregas le métis noir : « Ya Mado est un cris qui fait l’apologie de la femme africaine »

0
425

Alors qu’il est le principal invité de la radio Africa N°1, le chanteur congolais Fabrice Mbuyulu, alias Fabregas est revenu sur l’extrait de sa chanson à succès « Ya Mado », il a cet effet révélé que ce cris fait l’apologie de la femme africaine.

En casquette et lunettes noires, le patron de Lights Music Villanova, tout aussi calme et apaisé devant nos confrères de la radio précitée, a répondu brièvement à toutes les questions lui posées.

Interrogé sur le message transmis dans la chanson « Mascara » confondue souvent avec le fragment « Ya Mado », fabregas répond :  » Quand je fais ma musique, je poursuis 3 objectifs, former, instruire et divertir, Ya Mado est la partie de ma chanson qui fait l’apologie de la femme africaine. Je rends compte des femmes qui sont naturelles et qui ne mettent pas du mascara pour se rendre belles ».

Au métis noir d’ajouter :  » J’ai fait cette chanson en l’honneur d’une de mes sœurs qui s’appelle » Mado », elle est grâce et elle a souvent tendance à avoir honte pour danser en public ».

À l’en croire, le Maestro Fabro a de ce fait soutenu que « Mascara » est une chanson purement instructive, contrairement à tout ce que pense le commun des mortels.

Jegou – Miguel

Laisser un commentaire