26 C
Kinshasa
jeudi, décembre 3, 2020
Accueil Polemiques Fabregas : le double disque d'or au cœur de la polémique !

Fabregas : le double disque d’or au cœur de la polémique !

La photo du jeune artiste congolais, Fabregas alias « Maestro », brandissant son double disque d’or pour son album « Je pense » aux côtés du célèbre animateur Claudy Siar de Radio France internationale (RFI), a fait son buzz dans la soirée 27 octobre 2016 sur les réseaux sociaux, principalement sur facebook. Animatrice télé de renom, Noëlla Madinga n’a pas manqué de congratuler l’équipe de Fabrice Mbuyulu Aka « Fabregas » en publiant une photo de ce dernier entouré de ses compagnons, Tinocet Fayette et Lenny Bidens.

Dans le lot de personnes qui ont salué l’exploit de l’artiste congolais, un autre observateur, Didi Mitovelli, publie : « Il a signé les meilleures chansons rumba de ce dernier semestre Fabrice Mbuyulu dit Fabregas dans un contexte particulièrement difficile où la musique de Kinshasa n’a plus droit de cité dans l’espace Schengen du fait de l’embargo décrété par les combattants ; Fabregas vient tant bien que mal de rejoindre avec son double disque d’or, la section d’assaut de la musique congolaise face à la pieuvre ivoiro-nigériane, jusque-là dominé par deux autres F, Fally et Ferré ». Puis, la toile s’enflamme.

Les commentaires ne se sont pas fait attendre, accusant même l’auteur de ce post d’appuyer et de relayer une « grosse aventure ». Le premier à se manifester, c’est Botowamungu Kalome, qui d’un ton un peu sarcastique lance : « Tu t’es fais avoir Didi Mitovelli, c’est du grand n’importe quoi ». Pour cet inconditionnel de Jossart Nyoka Longo, c’est un mensonge ridicule qui est relayé. « Si ça ne te pose pas un problème moral de te mettre au service du mensonge, c’est ton droit. Mais ça me fait mal que tu en arrives là, tu mérites mieux. Je n’ai pas dit qu’il a acheté, mais que ce disque d’or ne correspond pas à la réalité. Tu participes sciemment à un mensonge », conclut Botowamungu Kalome dans ses premières interventions.

La longue réaction de l’auteur du post n’a pas tardé. Pour Didi, il est regrettable de penser que « Fabro » a du acheter son disque d’or. « Fabregas doit avoir plus d’argent que “Kofffi” avec son 13ème Apôtre, et l’Hôtel de Ville pour acheter ce disque d’or… MTV Awards n’ont pas les mêmes critères de certification du disque d’or qu’en France déjà ! Hier pour obtenir un disque d’or, il fallait vendre 100 mille exemplaires en France ! Avec l’industrie de la musique qui bat de l’aile, l’on est passé à 75 mille, et aujourd’hui à 50 mille ! En France, car aux States, ce sont des chiffres revus à la hausse… Fabro ghetto oui, mais il est passé, du moins son clip, dans le journal télévisé de TF1 ! Ce n’est pas rien ! ».

Somme toute, Didi Mitovelli fait remarquer à son co-débatteur direct qu’il se contente de dire que c’est de la triche sans en apporter les preuves, même pas d’indices !
Un double disque d’or justifié

S’invitant dans l’arène, Franck Baku, ancien journaliste, coupe court : « Je ne suis pas sûr que Fabregas a pu vendre 100 000 disques de cet album. Tu devrais chercher à recouper tes infos, Didi Mitovelli, nos artistes sont passés maîtres dans l’art du mensonge ».

Se voyant obliger d’aller au-delà d’un simple post, Didi Mitovelli pique dans l’offensif : « Franck Baku, ce double disque d’or, loin d’être une génération spontanée, a été préparé par l’effet ‘Ya Mado’, succès continental qui a attiré les feux des projecteurs sur Fabregas ! D’abord, c’est le JT de TF1 (Fabregas a dû corrompre aussi ?) qui parle du phénomène Fabro ! Puis, il met le feu sur les planches du Fespam, Jeune Afrique le présente comme le ‘Usain Bolt de la musique africaine’! Il doit avoir corrompu… Et quand Forbes Africa et Trace TV publient le tout premier classement de 30 artistes les plus influents d’Afrique, Fabregas est à la 16ème position, devant Werrason, Tiken Jah Fakoly, Youssou Ndour, Ferré, Papa Wemba… La grille de notation a pris en compte le vote du public par SMS, la popularité sur les réseaux sociaux, les collaborations musicales et le poids des labels ! ».

Parlant de nouveaux paramètres, il explique que « Fabro » a bénéficié de plus de 5 millions de vues, et son featuring avec Bana C4 lui a ouvert des horizons inexplorés jusque-là… « Son double album ‘Poison-Antidote’ comporte des chansons de moins de 5 minutes, il y a même un titre de 30 secondes, tout ça pour qu’il ait accès aux radios du monde entier ! Alors, pour être certifié disque d’or en France, vous devez placer 50 mille exemplaires !… Et là il y a des organismes de l’édition phonographique habilités à tracer cela ! Deuxième niveau : les ventes physiques ou par téléchargements payants auprès du public ! Or, avec Fally (ce qui n’est pas le cas avec Ferré), Fabregas bénéficie d’une équipe structurée composée de ces binationaux 2.0, assurant sa visibilité sur la Toile ! » a appuyé Didi Mitovelli.

Des précisions à noter

Chroniqueur musical et animateur de l’émission « Sektion Muzik » sur Digital Congo TV, Nathy Lokole Shilungu a précisé que la maison qui a produit le double album de Fabro c’est ‘Publicom’ et ‘Wanted record’. Cependant, elle n’est pas structurée. « Baza kaka ba passionnés ya ndule et savent où frapper. Eza nanu ghetto dans le vrai sens du terme et l’effet média aussi [réseaux sociaux] » a-t-il conclu. Pour Claude Omari, Fabregas n’existe que dans le ghetto. « C’est encore un canular tropical mon cher Didi. Ton Fabregas n’existe que dans le ghetto Congolais. Le MTV awards, c’était dimanche dernier. Pour quelqu’un qui fait deux disques d’or. Même pas une ombre. Allez pour remonter ta fibre nationaliste Youssoupha était primé ». Cinardo Kivuila, propriétaire d’un site internet, apporte sa touche dans la discussion « Actuellement, la musique se vend sur les plateformes numériques. Quelle place occupe la musique congolaise dans ce circuit ? Contraste. Visibilité toujours ». Donat Mazenge s’aligne derrière les encouragements, « pour un début, il prend déjà de l’envol. Je viens de le suivre sur Rfi avec le même animateur ».

Revenant à la charge, Didi Mitovelli n’a pas voulu baisser les bras en avançant comme argument que « ce double disque d’or doit avoir secoué les cocotiers sur la scène musicale congolaise… Je comprends cette levée des boucliers ! Mais, parlons d’équipe structurée, quand on a 4 ou 5 webmasters qui savent ce qu’ils ont à faire, c’est déjà structuré ! La preuve, quel est le leader sur le marché français sur le plan phonographique ? Ce n’est ni Sony France, ni EMI, ni Pathé Marconi, mais Wati B du Franco-Malien Dadia Diakité alias Dawala, 42 ans. Wizkid le Nigérian vient de signer chez Sony Music le plus gros deal jamais signé par un artiste africain, la Toile était calme ! Ah, Congolais, toujours cet esprit de crabe… Mutu abima na panier te, biso tout totikala boye ! ».
En entendant le retour de l’artiste musicien congolais au pays pour un entretien vif, la polémique continue sur la toile et chacun est libre de ses avis.

- Advertisement -
Redaction Mbote
Mbote est un site web de divertissement axé sur les tendances jeunes
- Advertisement -

A la Une

Koffi Olomide annonce le report de son concert à U-Arena

Lors d'une point de presse organisé ce jeudi 3 décembre, Koffi Olomide annonce officiellement le report de son méga concert à Paris...
- Advertisement -

Découvrez le clip “je fais ma vie” de Keblack avec Ninho

Enfin, après que ses fans ont lui ont mis la pression de lancer son nouvel album, Keblack met à leur disposition son...

Bilan de l’année Spotify: Mohombi cumule 38.9 millions de streams

Au même titre que Moïse Mbiye, Mohombi a lui aussi vu, jeudi 3 décembre, son bilan Spotify 2020, être dévoilé par cette...

À peine annoncé, Tokoss 2 de Fally Ipupa déjà en rupture de stock

Selon le Fnac, les CD en prévente de l'album "Tokoss 2" de Fally Ipupa sont temporairement en rupture de stock, depuis quelques...

Dernière nouvelle

Gaz Mawete à ceux qui critique son trophée : “Les gagnants s’entraînent et les perdants se plaignent”

L'artiste Gaz Mawete était l'invité de l'émission B-one Music de ce dimanche 29 novembre 2020 et a réagi face à ceux qui...

“Mi-ange, mi-demon” d’Héritier Watanabe et “Tokoss 2” de Fally Ipupa sortiront le même jour

Alors qu'il a fixé la sortie de son album "Mi-ange, mi-demon" au 18 décembre 2020, Héritier Watanabe sera en face à face...

Tokoss 1 de Fally Ipupa certifié disque d’or ?

Depuis sa sortie, l'album Tokoss 1 de Fally Ipupa, a totalisé 3trois ans jour pour jour. Quelques jours après son lancement, El...

Rj Kanierra accuse Fabregas le métis noir d’avoir plagié sa danse sur la chanson en feat avec Innoss’B

L’artiste congolais, Rj Kanierra, le King de la musique au Katanga, a fait, au milieu de cette semaine en cours, une sortie...

Pour Alesh, recourir à Google Ads pour promouvoir sa vidéo ne signifie pas trafiquer les vues

L'artiste Alesh s'exprime au sujet de Google Ads, le service publicitaire de Google, pour booster les vidéos et avoir plus des vues.
- Advertisement -

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :