Drame de Matadi-Kibala : De l’arrivée des corps à l’enterrement à Mingadi (récit complet du déroulement des obsèques )

Les 25 victimes du drame de Matadi-Kibala ont été enterrées ce vendredi 11 Février 2022 au cimetière de Mingadi précisément au Kongo-central, après des hommages publics au terrain vélodrome de Kitambo.

L’émotion était palpable au terrain du vélodrome. Des cris et des pleurs ont retenti dans tous les quatre coins de cette installation sportive basée dans la municipalité de Kintambo.

Arrivés des corps et déroulement des obsèques

C’est à 11h précise qu’un long cortège des corbillards transportant les corps de 25 personnes mortes à Matadi-Kibala s’est pointé au stade vélodrome de Kintambo suscitant encore plus d’émoi, tant du côté des autorités que des membres de familles éprouvées.

Les familles, amis et connaissances étaient tous en pleurs sans exception. À constater également que d’autres vendeuses ont dû effectuer ce déplacement pour venir découvrir les visages de certaines personnes mortes qu’elles côtoyaient de leur vivant au marché.

« Maman wana ya kimbaguiste ye pe akufi ! Muninga na biso akeyi » traduction ( c’est cette maman de l’église kimbaguiste, elle aussi étaient parmi ! Oh notre amie avec qui nous vendions nous a laissées), pleuraient -elles

10 minutes plus tard, les agents de pompes funèbres faisaient sortir de corbillards le premier cercueil pour l’exposition. Et il s’ensuivra d’autres dans la foulée.

À 11 h 35 , le gouverneur de Kinshasa Gentiny Ngobila prend la parole. Dans son oraison, ce dernier a rappelé combien la vie était précieuse et en même temps fragile. Le premier citoyen de la ville a en outre interpellé la population à suivre les instructions des autorités pour éviter pareil accident.

« J’exhorte la population kinoise à cette occasion de suivre les instructions de l’État afin d’éviter des drames à répétition dans la ville province de Kinshasa”, a-t-il souligné.

Fin de la cérémonie et enterrement à Mingadi 2

C’est sous le coup de 12h45′ que ces 25 corbillards sortaient de ce stade en direction de Mingadi, escortés par une forte présence policière commise à la sécurité. Sur chaque rue tout comme sur le long des artères que ce cortège funéraire passait, on pouvait constater la tristesse de la population devant ces nombreux véhicules offrant un spectacle de désolation.

C’est à Mingandi que ces 22 femmes et 3 hommes reposent désormais. Pour rappel, c’est suite à un sectionnement d’un câble haute tension surplombant le marché Matadi-Kibala qu’ils ont connu la mort le 2 février dernier.

Partager la publication