Dissolution de l’Assemblée Jeanine Manunda répond à Félix Tshisekedi : « Nous sommes passés d’un taux de change de 1600 FC il y a un an à 1750 FC aujourd’hui »

La Présidente du Parlement Jeanine Mabunda a répondu aux propos du chef de l’Etat tenus à Londres au sujet de la dissolution de l’Assemblée Nationale au cas où certains Ministres n’acceptaient plus ses ordres.

Pour Jeanine Mabunda, le Président de la République et le gouvernement devrait plutôt s’occuper du taux d’échange Dollar contre franc congolais qui est passé de 1600fc à 17500fc pour 1$ américain. « Quand je vois aussi que nous sommes passés d’un taux de change de 1600 FC il y a un an à 1750 FC aujourd’hui, je pense que celui qui n’a pas la possibilité d’un emploi stable est frappé indirectement dans son porte-feuille. Et ça, c’est quelque chose qui doit nous préoccuper, nous interpeller. Et je pense, j’espère que le gouvernement y travaille », a dit la Présidente de l’Assemblée Nationale lors d’un dîner d’échange des vœux, marqué par l’absence du premier vice-président de cette institution.

La présidente de l’Assemblée Nationale a aussi rappellé que la constitution prévoit de démarches à entreprendre et que ne pas le respecter exposerait le Président de la république à la « haute trahison » qui est puni par la loi.

« Je pense que nos querelles politiques internes, intestines, stériles, doivent quand-même un peu s’effacer devant l’essentiel. L’essentiel pour moi aujourd’hui, de ce que nous disent les Congolais, ce qu’ils ont mal par rapport à Beni, par rapport au danger de balkanisation du Congo, par rapport à l’incertitude, la violence, la faim, l’insécurité dans laquelle vivent non seulement nos compatriotes à Beni mais aussi notre armée qui fait un travail extraordinaire », a martelé Jeanine Mabunda.

Laisser un commentaire